DESCARTES

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES: Troisième maxime DESCARTES >>
Partager

Sujet : DESCARTES

DESCARTES

 DESCARTES  DESCARTES Pour probables que soient les conjectures qui me rendent enclin à juger quelque chose, la seule connaissance que j'ai que ce ne sont que des conjectures, et non des raisons certaines et indubitables, suffit pour me donner occasion de juger le contraire. Or si je m'abstiens de donner mon jugement sur une chose, lorsque je ne la conçois pas avec assez de clarté et de distinction, il est évident que j'en use fort bien, et que je ne suis point trompé ; mais si je me détermine à la nier, ou assurer, alors je ne me sers plus comme je dois de mon libre arbitre ; et si j'assure ce qui n'est pas vrai, il est évident que je me trompe, même aussi, encore que je juge selon la vérité, cela n'arrive que par hasard, et je ne laisse pas de faillir, et d'user mal de mon libre arbitre ; car la lumière naturelle nous enseigne que la connaissance de l'entendement doit toujours précéder la détermination de la volonté. Et c'est dans ce mauvais usage du libre arbitre, que se rencontre la privation qui constitue la forme de l'erreur. DESCARTES
   DESCARTES

Thème du texte.

Dans cet extrait de la Quatrième Méditation, Descartes met l'accent sur le rôle capital que joue la volonté dans le jugement, et notamment dans le jugement erroné.

Question philosophique à laquelle répond le texte:

Comment user bien de ma faculté de juger ?

Thèse de l'auteur.

Soit je conçois la chose avec clarté et distinction, et je suis fondé à former sur cette chose un jugement, je puis affirmer ou nier. Soit je ne connais la chose que de façon confuse ou indistincte, et je dois alors m'abstenir de porter sur elle le moindre jugement. L'erreur provient en effet d'un jugement hâtif qui s'exerce sur des idées non encore éclaircies, voire sur de vagues opinions.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "DESCARTES" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Timotheee56480 le 11/05/2010 à 11H22
  • DESCARTES

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit