DESCARTES

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES DESCARTES >>
Partager

Sujet : DESCARTES

DESCARTES

 DESCARTES  DESCARTES Pour les remèdes contre les excès des passions, j'avoue bien qu'ils sont difficiles à pratiquer, et même qu'ils ne peuvent suffire pour empêcher les désordres qui arrivent dans le corps, mais seulement pour faire que l'âme ne soit point troublée, et qu'elle puisse retenir son jugement libre. A quoi je ne juge pas qu'il soit besoin d'avoir une connaissance exacte de la vérité de chaque chose, ni même d'avoir prévu en particulier tous les accidents qui peuvent survenir, ce qui serait sans doute impossible ; mais c'est assez d'en avoir imaginé en général de plus fâcheux que ne sont ceux qui arrivent, et de s'être préparé à les soutenir. Je ne crois pas aussi qu'on pèche guère par excès en désirant les choses nécessaires à la vie ; ce n'est que des mauvaises ou superflues que les désirs ont besoin d'être réglés. Car ceux qui ne tendent qu'au bien sont, ce me semble, d'autant meilleurs qu'ils sont plus grands ; et quoique j'aie voulu flatter mon défaut, en mettant une je ne sais quelle langueur entre les passions excusables, j'estime néanmoins beaucoup plus la diligence de ceux qui se portent toujours avec ardeur à faire les choses qu'ils croient être en quelque façon de leur devoir, encore qu'ils n'en espèrent pas beaucoup de fruit.DESCARTES
   DESCARTES

Les désordres des passions provoquent le trouble de l’âme. Pour y remédier nous pourrions supposer que l’exclusion de toute passion serait souhaitable. Descartes n’est pas de cet avis. En effet s’agissant des passions de l’âme il ne faut pas les condamner à tort. Il défend la thèse selon laquelle ce n’est pas les passions en tant que telles qui sont mauvaises mais leur usage. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est question dans le texte non pas des passions en général mais des excès des passions. L’homme est alors seul responsable des désordres qu’ils peuvent occasionner dans l’âme. Le problème qui occupe Descartes concerne donc la maîtrise des passions, leur bon usage. Dans ce texte il répond à la question : comment bien user de nos passions ? Il s’agira alors d’étudier le rôle de l’entendement sur la volonté, savoir si la connaissance peut être un moyen efficace pour régler nos comportements. Il faudra aussi poser la délicate question de l’ardeur, est-elle à bannir en toute chose ou peut-elle servir une fin bonne ?

 

Descartes procède en trois étapes qui apportent des réponses aux questions suivantes : Y a-t-il des remèdes efficaces permettant de préserver l’âme des désordres passionnels ? Comment peut-on maîtriser l’usage des passions ? Faut-il se prémunir contre tout désir ?

 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES" a obtenu la note de :
aucune note

DESCARTES

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit