LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hobbes, « L'homme est un loup pour l'homme » Pascal, L'imagination «maîtresse d'erreur et ... >>
Partager

Sujet : Descartes, Cogito ergo sum : «Je pense donc je suis »

pense donc suis Descartes

Le «cogito» est un exemple typique pour toute réflexion sur la vérité. «Je pense donc je suis» est une vérité absolue, plus absolue encore que «2+2 = 4» ou que «la Terre est ronde». La question à laquelle répond le «cogito» c'est celle de la fondation de la vérité: qu'est-ce qui nous assure que quelque chose est vrai? La pensée religieuse dit: c'est vrai parce que les prêtres le disent, qui, eux-mêmes le savent par l'intermédiaire d'un ou plusieurs prophètes, qui eux-mêmes ont recueilli directement la parole de Dieu. L'originalité de la pensée de Descartes, c'est de penser la vérité sans passer par la croyance en Dieu ou par la confiance en une tradition. Le «cogito», donne l'idée d'une pensée sans croyance: c'est la pensée rationnelle, basée sur une évidence absolument indubitable.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Descartes, Cogito ergo sum : «Je pense donc je suis »" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit