LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES DESCARTES: la grandeur d'un bien >>
Partager

Sujet : DESCARTES: L'éducation d'un honnête homme.

éducation DESCARTES honnête DESCARTES Un honnête homme n'est pas obligé d'avoir vu tous les livres, ni d'avoir appris soigneusement tout ce qui s'enseigne dans les écoles : et même ce serait une espèce de défaut en son éducation, s'il avait trop employé de temps en l'exercice des lettres. Il y a beaucoup d'autres choses à faire pendant sa vie, le cours de laquelle doit être si bien mesuré, qu'il lui en reste la meilleure partie pour pratiquer les bonnes actions, qui lui devraient être enseignées par sa propre raison, s'il n'apprenait rien que d'elle seule. Mais il est entré ignorant dans le monde, et la connaissance de son premier âge n'étant appuyée que sur la faiblesse des sens et sur l'autorité des précepteurs, il est presque impossible que son imagination ne se trouve remplie d'une infinité de fausses pensées, avant que cette raison en puisse entreprendre la conduite : de sorte qu'il a besoin par après d'un très grand naturel, ou bien des instructions de quelque sage, tant pour se défaire des mauvaises doctrines dont il est préoccupé, que pour jeter les premiers fondements d'une science solide, et découvrir toutes les voies par où il puisse élever sa connaissance jusqu'au plus haut degré qu'elle puisse atteindre. DESCARTES
homme.   DESCARTES

• Dans un premier moment (depuis « Un honnête homme... » jusqu'à « s'il n'apprenait rien que d'elle seule »), Descartes envisage la formation de « l'honnête homme », et relativise une éducation qui serait trop exclusivement livresque. La conduite de l'action doit relever surtout de la raison, entendue comme faculté de juger propre à chacun.
 • Dans un second moment (de « Mais il est entré... » jusqu'à « entreprendre la conduite », Descartes signale les obstacles qui préexistent à l'intervention de la raison : l'enfant est assujetti au témoignage de ses sens et à l'autorité des précepteurs. Il n'est donc pas encore véritablement autonome.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES: L'éducation d'un honnête homme." a obtenu la note de :

6 / 10

Corrigé consulté par :
  • polata-259814 le 04/05/2015 à 04H21
  • melinebigot-241849 le 06/09/2014 à 06H09
  • iris-200776 le 13/10/2013 à 13H12
  • coura le 25/04/2012 à 25H17
  • ceciliaaa le 01/10/2011 à 01H15
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit