DESCARTES

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Aristote DESCARTES >>
Partager

Sujet : DESCARTES

DESCARTES

 DESCARTES  DESCARTES (...) Il me semble que la différence qui est entre les plus grandes âmes et celles qui sont basses et vulgaires, consiste principalement, en ce que les âmes vulgaires se laissent aller à leurs passions, et ne sont heureuses ou malheureuses que selon que les choses qui leur surviennent sont agréables ou déplaisantes; au lieu que les autres ont des raisonnements si forts et si puissants que, bien qu'elles aient aussi des passions, et même souvent de plus violentes que celles du commun, leur raison demeure néanmoins toujours la maîtresse, et fait que les affections mêmes leur servent, et contribuent à la parfaite félicité dont elles jouissent dès cette vie. (...) Ainsi, ressentant de la douleur en leur corps, elles s'exercent à la supporter patiemment, et cette épreuve qu'elles font de leur force, leur est agréable, ainsi voyant leurs amis en quelque grande affliction, elles compatissent à leur mal, et font tout leur possible pour les en délivrer, et ne craignent pas même de s'exposer à la mort pour ce sujet, s'il en est besoin. Mais, cependant, le témoignage que leur donne leur conscience, de ce qu'elles s'acquittent en cela de leur devoir, et font une action louable et vertueuse, les rend plus heureuses, que toute la tristesse, que leur donne la compassion, ne les afflige. Et enfin, comme les plus grandes prospérités de la fortune ne les enivrent jamais, et ne les rendent point plus insolentes, aussi les plus grandes adversités ne les peuvent abattre ni rendre si tristes, que le corps, auquel elles sont jointes, en devienne malade. DESCARTES
   DESCARTES

QUESTIONNEMENT INDICATIF


 
• Que signifie « passion » ici ?
 • Le problème est-il, pour Descartes, d'avoir de faibles « passions » ou de fortes et violentes « passions » ?
 • Que signifie « fortune » dans ce texte ?
 • Les « grandes âmes » dédaignent-elles de « se rendre la fortune favorable en cette vie » ?
 • Sens et valeur de la métaphore « des comédies » ?
 • Sur quoi repose la force et la grandeur « des grandes âmes » ?
 • Comment penser que « les plus grandes âmes » jouissent d'une parfaite félicité dès cette vie » ? Que signifie félicité ?

• Quelle anthropologie implique la distinction hiérarchique de Descartes entre les âmes « basses et vulgaires » soumises aux passions et les « grandes » âmes maîtresses en toutes circonstances de leurs passions grâce à l'exercice de la raison ?
• Pourquoi les « grandes âmes » sont-elles susceptibles de ressentir des passions « plus violentes » que les âmes basses et vulgaires ?
• Quel est le rôle joué par la croyance en l'immortalité de l'âme dans la maîtrise des passions? Descartes ne rejoint-il pas ici Pascal ?
• La dernière partie du texte n'est-elle pas d'inspiration stoïcienne?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Mandac62-217808 le 13/05/2014 à 13H21
  • laudu59 le 01/04/2012 à 01H15
  • obelix2011 le 31/01/2012 à 31H19
  • 67nabla le 27/01/2012 à 27H19
  • VanillSugar le 27/12/2011 à 27H16
  • DESCARTES

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit