LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES: La liberté d'indifférence est enco ... >>
Partager

Sujet : DESCARTES: Passions et liberté

Passions DESCARTES liberté DESCARTES « Lorsque j'étais enfant, j'aimais une fille de mon âge, qui était un peu louche ; au moyen de quoi, l'impression qui se faisait par la vue en mon cerveau, quand je regardais ses yeux égarés, se joignait tellement à celle qui s'y faisait aussi pour émouvoir en moi la passion de l'amour, que longtemps après, en voyant des personnes louches, je me sentais plus enclin à les aimer qu'à en aimer d'autres, pour cela seul qu'elles avaient ce défaut ; et je ne savais pas néanmoins que ce fût pour cela. Au contraire, depuis que j'y ai fait réflexion, et que j'ai reconnu que c'était un défaut, je n'en ai plus été ému. Ainsi, lorsque nous sommes portés à aimer quelqu'un, sans que nous en sachions la cause, nous pouvons croire que cela vient de ce qu'il y a quelque chose en lui de semblable à ce qui a été dans un autre objet que nous avons aimé auparavant, encore que nous ne sachions pas ce que c'est. Et bien que ce soit plus ordinairement une perfection qu'un défaut qui nous attire ainsi à l'amour, toutefois, à cause que ce peut être quelquefois un défaut, comme en l'exemple que j'ai apporté, un homme sage ne se doit pas laisser entièrement aller à cette passion, avant que d'avoir considéré le mérite de la personne pour laquelle nous nous sentons émus. » DESCARTES
   DESCARTES

• Descartes raconte une anecdote autobiographique qui le rapproche de nous. Nous avons tous eu une passion enfantine pour un(e) enfant de notre âge. Et ce qui nous attirait, nous essayons, sans le savoir, de le retrouver chez d'autres. La passion, le sentiment échappent à la volonté.
 • Passion signifie souffrir avec, supporter (pâtir). Elle rend à la fois passif (elle agit sur nous) et actif (nous réagissons à cet état). On oppose ainsi volontiers passion et raison, la raison ayant pour fonction de maîtriser les passions afin d'être libéré de ce sur quoi nous n'avons pas prise. Précisons que Descartes emploie le mot passion au sens d'états affectifs (admiration, désir, joie, tristesse) et pas au sens romantique d'un « intérêt exclusif et impérieux porté à un seul objet », (L.M. Morfaux) par exemple la haine, l'amour, l'ambition, l'avarice. Le passionné se croit libre, et c'est cela qui peut être dangereux. Il faut comprendre le mécanisme des passions afin de les canaliser.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES: Passions et liberté" a obtenu la note de :
aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • puff25 le 30/01/2011 à 30H20
  • Marie50274 le 17/12/2009 à 17H20
  • souricettes3651 le 22/10/2008 à 22H20
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit