DESCARTES: la philosophie est comme un arbre...

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES DESCARTES: La hiérarchie des biens. >>
Partager

Sujet : DESCARTES: la philosophie est comme un arbre...

DESCARTES: la philosophie est comme un arbre...

philosophie DESCARTES comme DESCARTES Puis, (...) il doit commencer tout de bon à s'appliquer à la vraie philosophie, dont la première partie est la métaphysique qui contient les principes de la connaissance entre lesquels est l'explication des principaux attributs de Dieu, de l'immatérialité de nos âmes et de toutes les notions claires et simples qui sont en nous. La seconde est la physique, en laquelle, après avoir trouvé les vrais principes des choses matérielles, on examine en général comment l'univers est composé (...). En suite de quoi il est besoin aussi d'examiner en particulier la nature des plantes, celle des animaux, et surtout celle de l'homme (...). Ainsi toute la philosophie est comme un arbre dont les racines sont la métaphysique, le tronc est la physique et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes les autres sciences (...).DESCARTES
arbre...   DESCARTES

Dans sa Lettre-Préface aux Principes de la philosophie, Descartes annonce son projet de refondation de la philosophie. Bien que cette lettre soit directement adressée au duc de Luynes, Descartes l’utilise en même temps pour présenter son ouvrage. Cette présentation a pour but de définir la philosophie comme une construction structurée et répartie en divers domaines. Il ne faut donc pas entendre par philosophie ce que nous y mettons aujourd’hui. Elle représente pour Descartes la volonté de mettre en ordre nos pensées de telle sorte que nous distinguions par l’intermédiaire de la raison ce qui est vrai de ce qui est faux, et ceci dans tous les domaines possible. Seulement, pour que la philosophie soit ordonnée, il faut bien qu’elle se rapporte à la façon dont les choses qu’elle étudie sont ordonnées. Or, depuis la disparition de la notion de « cosmos », le seul ordre valable se trouve dans le cheminement de notre pensée. Dès lors, pour Descartes, l’ordre à suivre sera d’aller du plus simple au plus complexe. Pourquoi dès lors la métaphysique serait-elle présentée comme plus simple que le reste et en quoi les autres sciences en dépendent-elles ? En effet, les Règles pour la direction de l’esprit nous donnent la méthode précise à suivre : « Il vaut beaucoup mieux ne jamais songer à chercher la vérité que de la faire sans méthode. » disaient-elles. Ici, il s’agit de passer méthodiquement d’un domaine de savoir à un autre. Ces domaines seront donc ordonnés du plus essentiel et certain jusqu’aux différentes sciences qui, elles, sont plus complexes et nécessitent davantage de recherches.  Nous suivrons donc la progression qui permet de passer d’un domaine à l’autre de telle sorte que nous ne commettions d’erreurs dans aucuns de ces domaines.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES: la philosophie est comme un arbre..." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • oceane14728 le 07/12/2008 à 07H16
  • DESCARTES: la philosophie est comme un arbre...

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit