DESCARTES: Plaisirs du corps et de l'esprit

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: la métière, l'intelligence et la vie Rousseau: Travail et repos >>
Partager

Sujet : DESCARTES: Plaisirs du corps et de l'esprit

DESCARTES: Plaisirs du corps et de l'esprit

Plaisirs DESCARTES corps DESCARTES Mais la principale différence qui est entre les plaisirs du corps et ceux de l'esprit consiste en ce que, le corps étant sujet à un changement perpétuel, et même sa conservation et son bien-être dépendant de ce changement, tous les plaisirs qui le regardent ne durent guère ; car ils ne procèdent que de l'acquisition de quelque chose qui est utile au corps, au moment qu'on les reçoit, et sitôt qu'elle cesse de lui être utile, ils cessent aussi, au lieu que les plaisirs de l'âme peuvent être immortels comme elle, pourvu qu'ils aient un fondement si solide que ni la connaissance de la vérité ni aucune fausse persuasion ne le détruisent. Au reste, le vrai usage de notre raison pour la conduite de la vie ne consiste qu'à examiner et considérer sans passion la valeur de toutes les perfections, tant du corps que de l'esprit, qui peuvent être acquises par notre conduite, afin qu'étant ordinairement obligés de nous priver de quelques-unes pour avoir les autres, nous choisissions toujours les meilleures. Et parce que celles du corps sont les moindres, on peut dire généralement que, sans elles, il y a moyen de se rendre heureux. Toutefois, je ne suis point d'opinion qu'on les doive entièrement mépriser, ni même qu'on doive s'exempter d'avoir des passions ; il suffit qu'on les rende sujettes à la raison, et lorsqu'on les a ainsi apprivoisées, elles sont quelquefois d'autant plus utiles qu'elles penchent vers l'excès. René DESCARTES, Lettre à Elisabeth du ler septembre 1645.
esprit   DESCARTES

Objet du texte :

-          Il s’agit ici pour Descartes de distinguer entre les plaisirs qui viennent du corps et se qui tiennent à l’âme. Montrer plus particulièrement qu’il s’agit d’une différence qui tient à la différence de nature qui existe entre l’âme et le corps.

-          A partir de cette distinction, Descartes a pour objet de montrer que les plaisirs de l’âme ont plus de valeur que ceux du corps, et en analysant le phénomène de la passion, il fera état de ce qu’on doit soumettre à l’âme et à la raison tout plaisir corporel en vue d’adopter la meilleure conduite possible. Il s’agit donc d’un point de vue qui est a fortiori moral. Il s’agit pour Descartes de nous expliciter le mécanisme propre à nous faire choisir le meilleur plaisir et sous quelles conditions cela est possible.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES: Plaisirs du corps et de l'esprit" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • CONSTANTINE le 04/12/2013 à 04H20
  • BERNARDINE-217803 le 04/12/2013 à 04H10
  • Soraya-177615 le 23/08/2012 à 23H12
  • kevin44 le 05/01/2012 à 05H17
  • Ilhamichou le 21/11/2011 à 21H20
  • DESCARTES: Plaisirs du corps et de l'esprit

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit