Descartes: Science et arts

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< COMTE: la philosophie superficielle Descartes: les conditions de la connaissance ... >>
Partager

Sujet : Descartes: Science et arts

Descartes: Science et arts

Science Descartes arts Descartes Faisant une comparaison entre les sciences, qui résident tout entières dans la connaissance qu'a l'esprit, et les artsl, qui requièrent un certain exercice et une certaine disposition du corps, et voyant, par ailleurs, que tous les arts ne sauraient être appris en même temps par le même homme, mais que celui qui n'en cultive qu'un seul devient plus facilement un excellent artiste, parce que les mêmes mains ne peuvent pas se faire à la culture des champs et au jeu de la cithare, ou à plusieurs travaux de ce genre tous différents, aussi aisément qu'à l'un d'eux, les hommes ont cru qu'il en était de même pour les sciences elles aussi, et, les distinguant les unes des autres selon la diversité de leurs objets, ils ont pensé qu'il faut les cultiver chacune à part, sans s'occuper de toutes les autres. En quoi certes ils se sont trompés. Car, étant donné que toutes les sciences ne sont rien d'autre que la sagesse humaine, qui demeure toujours une et toujours la même, si différents que soient les objets auxquels elle s'applique, et qui ne reçoit pas plus de changement de ces objets que la lumière du soleil de la variété des choses qu'elle éclaire, il n'est pas besoin d'imposer de bornes à l'esprit : la connaissance d'une vérité ne nous empêche pas en effet d'en découvrir une autre, mais bien plutôt elle nous y aide. DESCARTES
   Descartes

•    Dans l'art l'homme s'adapte à son objet ; son adaptation sera donc d'autant plus grande qu'elle aura moins d'objet. Pour développer l'habileté nécessaire à l'art, il convient donc de se spécialiser.
•    Ceci n'est pas vrai pour la science. En effet quelle que soit la grande diversité de choses que notre esprit se donne à connaître, sa puissance de connaître reste toujours identique à elle-même. L'esprit reste toujours pleinement ouvert à tout ce qui se présente à lui.
•    Pour Descartes, en effet, savoir c'est voir. La connaissance est essentiellement réceptive, passive. Et de même que l'acuité de Pceil ne faiblit pas en raison de la multitude des objets qu'il voit, la faculté de connaître n'est jamais modifiée, empêchée par les objets de la connaissance (Texte tiré des Règles pour la direction de l'esprit, I).

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Descartes: Science et arts" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • alex24243 le 24/02/2009 à 24H21
  • Descartes: Science et arts

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit