Einstein et Infeld: Les concepts physiques

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Arendt: travail et Labeur Epictète et le bonheur dans la maîtrise de so ... >>
Partager

Sujet : Einstein et Infeld: Les concepts physiques

Infeld Einstein concepts Einstein «Les concepts physiques sont des créations libres de l'esprit humain et ne sont pas, comme on pourrait le croire, uniquement déterminés par le monde extérieur. Dans l'effort que nous faisons pour comprendre le monde, nous ressemblons quelque peu à l'homme qui essaie de comprendre le mécanisme d'une montre fermée. Il voit le cadran et les aiguilles en mouvement, il entend le tic-tac, mais il n'a aucun moyen d'ouvrir le boîtier. S'il est ingénieux, il pourra se former quelque image du mécanisme, qu'il rendra responsable de tout ce qu'il observe, mais il ne sera jamais sûr que son image soit la seule capable d'expliquer ses observations. Il ne sera jamais en état de comparer son image avec le mécanisme réel, et il ne peut même pas se représenter la possibilité d'une telle comparaison. Mais le chercheur croit certainement qu'à mesure que ses connaissances s'accroîtront, son image de la réalité deviendra de plus en plus simple et expliquera des domaines de plus en plus étendus de ses impressions sensibles. Il pourra aussi croire à l'existence d'une limite idéale de la connaissance que l'esprit humain peut atteindre. Il pourra appeler cette limite idéale la vérité objective.» Einstein et Infeld, L'évolution des idées en physique, Flammarion,1982, p. 34-35.
physiques   Einstein

Les auteur nous avertissent et nous affirment que les concepts physiques qui sont des moyens, des outils pour appréhender le réel et le maîtriser proviennent de l'intellect humain; ils sont échafaudés, construits et entretenus par l'homme; ils sont le résultat d'une interprétation. Cependant, ils ne sont pas exclusivement la représentation du réel; ici, le mot "uniquement" évoque bien l'aspect relatif et non absolu de la concordance entre le théorique et le réel, c'est-à-dire que le "monde extérieur" est retranscrit par l'homme, mais pas seulement. Cette première phrase possède un double aspect.
 De plus, les auteur emploient l'expression "déterminés par le monde extérieur". Un déterminisme scientifique est à l'origine d'une loi physique; il affirme qu'il est possible de formuler un lien entre une cause et un effet. Mais il s'agit, contrairement au principe de causalité qui stipule que les mêmes causes ne produisent pas toujours les même effets, de faire de cette relation une véritable nécessité effective.
 Exemple : la loi de la gravitation universelle.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Einstein et Infeld: Les concepts physiques" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Poussine57 -270423 le 17/01/2016 à 17H10
  • saclava-259091 le 24/04/2015 à 24H13
  • yann97436-176098 le 23/05/2013 à 23H08
  • nicolatortue-208059 le 06/05/2013 à 06H05
  • Ventiloo-192317 le 26/12/2012 à 26H11
  • Einstein et Infeld: Les concepts physiques

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit