FREUD: Avec ces forces la nature se dresse contre nous...

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< FREUD: la société de la culture est constamme ... FREUD: l'essence grandiose de la religion >>
Partager

Sujet : FREUD: Avec ces forces la nature se dresse contre nous...

FREUD: Avec ces forces la nature se dresse contre nous...

Avec FREUD forces FREUD C'est précisément à cause de ces dangers dont la nature nous menace que nous nous sommes rapprochés et avons créé la civilisation qui, entre autres raisons d'être, doit nous permettre de vivre en commun. À la vérité, la tâche principale de la civilisation, sa raison d'être essentielle est de nous protéger contre la nature. On le sait, elle s'acquitte, sur bien des chapitres, déjà fort bien de cette tâche et plus tard elle s'en acquittera évidemment un jour encore bien mieux. Mais personne ne nourrit l'illusion que la nature soit déjà domptée, et bien peu osent espérer qu'elle soit un jour tout entière soumise à l'homme. Voici les éléments, qui semblent se moquer de tout joug que chercherait à leur imposer l'homme : la terre, qui tremble, qui se fend, qui engloutit l'homme et son oeuvre, l'eau, qui se soulève, et inonde et noie toute chose, la tempête, qui emporte tout devant soi ; voilà les maladies, que nous savons depuis peu seulement être dues aux attaques d'autres êtres vivants, et enfin l'énigme douloureuse de la mort, de la mort à laquelle aucun remède n'a jusqu'ici été trouvé et ne le sera sans doute jamais. Avec ces forces la nature se dresse contre nous, sublime, cruelle, inexorable ; ainsi elle nous rappelle notre faiblesse, notre détresse, auxquelles nous espérions nous soustraire grâce au labeur de notre civilisation. C'est un des rares spectacles nobles et exaltants que les hommes puissent offrir que de les voir, en présence d'une catastrophe due aux éléments, oublier leurs dissensions, les querelles et animosités qui les divisent pour se souvenir de leur grande tâche commune : le maintien de l'humanité face aux forces supérieures de la nature. FREUD
nature dresse contre FREUD

Dans un passage du Discours de la méthode, écrit en 1637, Descartes appelle de ses voeux le développement de la construction de machines qui permettront aux hommes de mieux vivre en se rendant « comme maîtres et possesseurs de la nature ». La perspective cartésienne n'est pas celle d'une exploitation sauvage de notre environnement. Elle définit un enjeu de taille pour l'humanité. Répondre aux défis que la nature nous lance, du fait de la puissance dévastatrice de ces phénomènes, représente un des éléments clés du progrès en matière de qualité de vie. C'est reconnaître ainsi qu'un des buts de la vie en commun est de se protéger face à la violence du milieu naturel. Il semble que, trois cents ans après Descartes, Freud reprenne cette direction de pensée. II va cependant y ajouter une correction essentielle. Les hommes ne parviendront jamais à la maîtrise qu'ils espèrent. Le Discours de la méthode avait un ton conquérant, à la différence de notre extrait qui affirme l'échec inéluctable de l'entreprise. Quel est donc le sens de la civilisation ? Menons-nous une existence absurde ?
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "FREUD: Avec ces forces la nature se dresse contre nous..." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • gwenamimi-184901 le 05/12/2012 à 05H16
  • nunu732 le 24/02/2012 à 24H17
  • mistral83 le 28/04/2011 à 28H13
  • marina83 le 20/04/2011 à 20H15
  • skyz le 16/11/2010 à 16H20
  • FREUD: Avec ces forces la nature se dresse contre nous...

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit