FREUD: La dictature de la raison

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< FREUD FREUD: L'homme n'est point cet être débonnair ... >>
Partager

Sujet : FREUD: La dictature de la raison

FREUD: La dictature de la raison

dictature FREUD raison FREUD L'interdit de penser édicté par la religion en vue de son autoconservation n'est d'ailleurs dépourvu de danger ni pour l'individu ni pour la communauté humaine. L'expérience analytique nous a enseigné qu'un tel interdit, même s'il est initialement limité à un domaine déterminé, a tendance à s'étendre et devient alors une cause d'inhibitions graves dans le comportement d'un individu face à la vie. [...] D'autre part l'intellect - ou appelons-le du nom qui nous est familier : la raison - est une des puissances dont nous pouvons le plus attendre une influence unificatrice sur les êtres humains, ces êtres humains qu'il est si difficile de maintenir ensemble et qui sont, pour cela, presque ingouvernables. Qu'on se représente combien la société humaine deviendrait impossible, si chacun avait seulement sa propre table de multiplication et sa propre unité de poids et de mesure. C'est notre meilleur espoir pour l'avenir que l'intellect - l'esprit scientifique, la raison - parvienne avec le temps à la dictature dans la vie psychique de l'homme. L'essence de la raison nous est un garant qu'elle ne manquera pas d'accorder aux motions affectives humaines et à ce qui est déterminé par elles la place qui leur revient. La contrainte commune d'une telle domination de la raison s'avérera comme le lien unificateur le plus fort entre les hommes et ouvrira la voie à de nouvelles unifications. Ce qui s'oppose à un tel développement, comme l'interdit de penser dû à la religion, est un danger pour l'avenir de l'humanité. FREUD
   FREUD

- Thème (ce dont il est question) : Il s’agit ici d’un extrait d’un texte de Freud dans lequel l’auteur analyse les conséquences de l’interdit de penser posé par la religion.

- Problème (ce qui fait question) : Freud pose la question de savoir dans quelle mesure cet interdit de penser posé par la religion est dangereux pour l’homme, quelles sont les conséquences de celui-ci sur la pensée en général ?

- Thèse (proposition philosophique défendue par l’auteur) : Pour Freud, cet interdit de penser est édicté par la religion sous des prétexte fallacieux, et sert en réalité plus la religion elle-même que l’homme. Autrement dit, cet interdit est nuisible à la pensée humaine en général.

- Structure (manière dont est composée le texte) à Si le commentaire est composé, il faut dégager 3 thèmes, 3 manière d’aborder le problème par l’auteur, et dans le corps du commentaire, commenter et développer ces thèmes en s’appuyant sur le texte, sans le suivre linéairement. Si le commentaire est linéaire, il est possible de découper le texte en 2 ou 3 parties, de dégager leur thème, et de les commenter ligne à ligne. Etant donné la longueur du texte et sa cohérence, il convient mieux ici de le découper seulement en 2 parties.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "FREUD: La dictature de la raison" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • guillaume210-188527 le 01/12/2012 à 01H18
  • cousin.c-187824 le 28/11/2012 à 28H19
  • pompom-188053 le 28/11/2012 à 28H18
  • maktnar le 28/11/2012 à 28H17
  • RLDbb-187624 le 26/11/2012 à 26H17
  • FREUD: La dictature de la raison

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit