FREUD: l'essence grandiose de la religion

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< FREUD: Avec ces forces la nature se dresse co ... FREUD: La religion est-elle comparable à la s ... >>
Partager

Sujet : FREUD: l'essence grandiose de la religion

FREUD: l'essence grandiose de la religion

essence FREUD grandiose FREUD Si on veut se rendre compte de l'essence grandiose de la religion, il faut se représenter ce qu'elle entreprend d'accomplir pour les hommes. Elle les informe sur l'origine et la constitution du monde, elle leur assure protection et un bonheur fini dans les vicissitudes de la vie, elle dirige leurs opinions et leurs actions par des préceptes qu'elle soutient de toute son autorité. Elle remplit donc trois fonctions. Par la première, elle satisfait le désir humain de savoir, elle fait la même chose que ce que la science tente avec ses propres moyens, et entre ici en rivalité avec elle. C'est à sa deuxième fonction qu'elle doit sans doute la plus grande partie de son influence. Lorsqu'elle apaise l'angoisse des hommes devant les dangers et les vicissitudes de la vie, lorsqu'elle les assure d'une bonne issue, lorsqu'elle leur dispense de la consolation dans le malheur, la science ne peut rivaliser avec elle. Celle-ci enseigne, il est vrai, comment on peut éviter certains dangers, combattre victorieusement bien des souffrances ; il serait très injuste de contester qu'elle est pour les hommes une puissance auxiliaire, mais dans bien des situations, elle doit abandonner l'homme à sa souffrance et ne sait lui conseiller que la soumission. C'est dans sa troisième fonction, quand elle donne des préceptes, qu'elle édicte des interdits et des restrictions, que la religion s'éloigne le plus de la science. FREUD
religion   FREUD

— Texte assez facile à cerner : il s'agit de comparer la religion et la science, en précisant les trois fonctions de la première, et comment la science ne leur correspond que très partiellement.
 — Le plan s'impose de lui-même : on consacrera une partie à chaque fonction, en suivant l'ordre suggéré par Freud dans la deuxième phrase de l'extrait. Il suffira alors d'illustrer ses affirmations en empruntant des exemples aux religions, mais aussi aux sciences.
 — Que peut-on en déduire quant à la possibilité d'une critique de la religion avec des arguments scientifiques ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "FREUD: l'essence grandiose de la religion" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • moi-276580 le 28/04/2016 à 28H14
  • tine25o-272939 le 24/02/2016 à 24H15
  • Titineo -272695 le 21/02/2016 à 21H14
  • Palarra-271334 le 30/01/2016 à 30H15
  • AliothS-266321 le 22/11/2015 à 22H17
  • FREUD: l'essence grandiose de la religion

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit