Freud et la sublimation morale

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< EPICTETE: Tout grand pouvoir est périlleux Spinoza, traité théologico- politique >>
Partager

Sujet : Freud et la sublimation morale

Freud et la sublimation morale

sublimation Freud morale Freud « Beaucoup d'entre nous se résigneront difficilement à renoncer à la croyance qu'il existe, inhérente à l'homme même, une tendance à la perfection à laquelle il serait redevable du niveau actuel de ses facultés intellectuelles et de sa sublimation morale et dont on serait en droit d'attendre la transformation progressive de l'homme actuel en surhomme. Je dois avouer que je ne crois pas à l'existence d'une pareille tendance interne et que je ne vois aucune raison de ménager cette illusion bienfaisante. A mon avis, l'évolution de l'homme, telle qu'elle s'est effectuée jusqu'à présent, ne requiert pas d'autre explication que celle des animaux et, s'il existe une minorité d'êtres humains qu'une tendance irrésistible semble pousser vers des niveaux de perfection de plus en plus élevés, ce fait s'explique tout naturellement en tant que conséquence de cette répression d'instincts sur laquelle repose ce qu'il y a de plus précieux dans la culture humaine. » FREUD, Essais de psychanalyse
   Freud • En quoi le fait de remarquer l'incise « inhérente à l'homme même » et de lui accorder sa signification exacte est-il important pour la compréhension du texte ? Que signifie « inhérent » ? • En quoi Freud peut-il dire ici que « l'évolution de l'homme ... ne requiert pas d'autre explication que celle des animaux » ?• Que peut signifier ici « se voient » ? • Que signifie « sensible » dans « les lignes sensibles » ? • En quel sens est pris ici le terme « imagination » ? • Que veut nous faire comprendre Rousseau ? S'agit-il d'un texte « sur » l'imagination ? Ou « d'autre chose » ? Quel est l'intérêt philosophique du texte ? (Comparer avec d'autres doctrines sur les relations idées-images-concepts). INDICATIONS DE LECTURE • Méditations métaphysiques, de Descartes, VIe Méditation. • Traités des principes de la connaissance humaine, de Berkeley. • Essai sur l'entendement humain, de Hume. • Traité des sensations de Condillac.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Freud et la sublimation morale" a obtenu la note de :
aucune note

Freud et la sublimation morale

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit