HEGEL

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HEGEL HEGEL: L'esprit etant superieur a la nature. >>
Partager

Sujet : HEGEL

HEGEL

 HEGEL  HEGEL En s'engageant à propos de l'art dans l'étude des sentiments, on se heurte à des généralités dépourvues de contenu. Le contenu propre de l'oeuvre d'art doit rester en dehors de ces considérations, sous peine de ne pas être ce qu'il doit être. En disant que chaque forme de sentiment a son contenu, on n'énonce rien sur la nature essentielle et précise du sentiment, lequel reste un état purement subjectif, un milieu des plus abstraits dans lequel la chose concrète disparaît. Le point principal est celui-ci : le sentiment est subjectif, mais l'oeuvre d'art doit avoir un caractère d'universalité, d'objectivité. En la contemplant, je dois pouvoir m'y plonger, jusqu'à m'oublier moi-même; mais le sentiment a toujours un côté particulier, et c'est pourquoi les hommes ressentent si facilement. L'oeuvre d'art doit, comme la religion, nous faire oublier le particulier pendant que nous sommes en train de l'examiner; en l'examinant à la lumière du sentiment, nous ne considérons pas la chose en elle même, mais nous-mêmes avec nos particularités subjectives. Du fait que l'attention se trouve concentrée sur les petites particularités du sujet, un pareil examen devient une occupation fastidieuse, désagréable. Une réflexion qui se rattache à ce que nous venons de dire est celle-ci : l'art a un but qui lui est commun avec beaucoup d'autres manifestations de l'esprit et qui consiste à s'adresser aux sens et à éveiller, susciter des sentiments. Et pour être plus précis, on ajoute que l'art est fait pour éveiller en nous le sentiment du beau. Ce sens ne serait pas inhérent à l'homme, en tant qu'instinct, ou comme quelque chose qui lui serait imparti par la nature et qu'il posséderait dès sa naissance, comme il possède ses organes, l'oeil par exemple. Non, il s'agirait d'un sens qui a besoin d'être formé et qui, une fois formé, deviendrait ce qu'on appelle le goût. HEGEL

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "HEGEL" a obtenu la note de :
aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

HEGEL

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit