HEGEL: L'art comme imitation de la nature.

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HEGEL: le droit et la morale HEGEL: La philosophie, une chose sérieuse. >>
Partager

Sujet : HEGEL: L'art comme imitation de la nature.

HEGEL: L'art comme imitation de la nature.

comme HEGEL imitation HEGEL Quel but l'homme poursuit-il en imitant la nature ? Celui de s'éprouver lui-même, de montrer son habileté et de se réjouir d'avoir fabriqué quelque chose ayant une apparence naturelle. Mais cette joie et cette admiration de soi-même ne tardent pas à tourner en ennui et mécontentement, et cela d'autant plus vite et plus facilement que l'imitation reproduit plus fidèlement le modèle naturel. Il y a des portraits dont on a dit assez spirituellement qu'ils sont ressemblants jusqu'à la nausée. D'une façon générale, la joie que procure une imitation réussie ne peut être qu'une joie très relative, car dans l'imitation de la nature le contenu, la matière sont des données qu'on n'a que la peine d'utiliser. L'homme devrait éprouver une joie plus grande en produisant quelque chose qui soit bien de lui, quelque chose qui lui soit particulier et dont il puisse dire qu'il est sien. Tout outil technique, un navire par exemple ou, plus particulièrement, un instrument scientifique doit lui procurer plus de joie, parce que c'est sa propre oeuvre, et non une imitation. Le plus mauvais outil technique a plus de valeur à ses yeux ; il peut être fier d'avoir inventé le marteau, le clou, parce que ce sont des inventions originales, et non imitées. L'homme montre mieux son habileté dans des productions surgissant de l'esprit qu'en imitant la nature. HEGEL
nature.   HEGEL

Partant d'exemples tirés de l'art (le portrait) et terminant en se référant aux « outils techniques », Hegel propose une réflexion sur l'activité technique au sens le plus large, en se demandant quel aspect de cette activité procure à l'artiste ou à l'artisan la joie la plus profonde. Son but est de démontrer que ce n'est pas l'imitation de la nature qui apporte une telle joie mais plutôt la création originale.
 Il procède a contrario, en commençant par étudier ce qu'apporte l'imitation de la nature. Il évoque très brièvement la joie que l'imitateur tire de son habileté, pour souligner puis expliquer l'aspect fugitif et décevant de cette joie : finalement, l'imitateur a produit, mais n'a pas créé. Hegel peut alors par contraste montrer en quoi réside la fonction la plus haute de l'art et de la technique aboutir à des créations portant la marque de la liberté et de l'esprit humains.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "HEGEL: L'art comme imitation de la nature." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • iscoalarcon-269097 le 01/01/2016 à 01H14
  • ana47-217342 le 22/04/2015 à 22H16
  • deboraaahP-258694 le 16/04/2015 à 16H17
  • valou64-253291 le 27/01/2015 à 27H12
  • 722massena-248225 le 23/11/2014 à 23H11
  • HEGEL: L'art comme imitation de la nature.

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit