LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: un hasard heureux... Montaigne: De la coutume et de ne changer ais ... >>
Partager

Sujet : HEGEL: Le beau se définit comme la manifestation sensible de l'idée...

beau HEGEL définit HEGEL Le beau se définit comme la manifestation sensible de l'idée... En disant donc que la beauté est idée, nous voulons dire par là que beauté et vérité sont une seule et même chose. Le beau, (en effet, doit être vrai en soi. Mais, à y regarder de près, on constate une différence entre le beau et le vrai. L'idée, en effet, est vraie, parce quelle est pensée comme telle, en vertu de sa nature et au point de vue de son universalité. Ce qui s'offre alors à la pensée, ce n'est pas l'idée dans son existence sensible et extérieure, mais dans ce qu'elle a d'universel. Cependant, l'idée doit aussi se réaliser extérieurement et acquérir une existence définie, en tant qu'objectivité naturelle et spirituelle. Le vrai, comme tel, existe également, c'est-à-dire en s'extériorisant. Pour autant que, ainsi qu'extériorisé, il s'offre également à la conscience et que le concept reste inséparable de sa manifestation extérieure, l'idée n'est pas seulement vraie, mais elle est également belle. Le beau se définit ainsi comme la manifestation sensible de l'idée. [...] C'est pourquoi l'entendement est incapable d'appréhender la beauté, car l'entendement, au lieu de chercher à atteindre cette unité, maintient séparés et indépendants les uns des autres les divers éléments dont elle est formée. [...] C'est la subjectivité, l'âme, l'individualité qui forme le lien de cet accord et représente la force qui le maintient en vigueur. Friedrich Hegel, Esthétique (1832), I, trad. S. Jankélévitch, Flammarion, « Champs », 1979, p. 160-161.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "HEGEL: Le beau se définit comme la manifestation sensible de l'idée..." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Amandine47034 le 25/11/2009 à 25H11
  • Blandine23912 le 08/05/2009 à 08H13
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit