HEGEL: Du droit naturel

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HEGEL HEGEL >>
Partager

Sujet : HEGEL: Du droit naturel

HEGEL: Du droit naturel

droit HEGEL naturel HEGEL On a forgé la fiction d'un état de nature où serait valide le droit naturel, et en face duquel l'état de société [...] provoquerait de lui-même une limitation de la liberté et un sacrifice des droits naturels. Mais, en fait, le droit et toutes ses déterminations reposent seulement sur la personnalité libre, qui est bien plutôt le contraire de la détermination naturelle. Par conséquent, [...] un état de nature est un état d'exercice actif de la violence et d'injustice, dont le plus vrai qu'on puisse dire est qu'il faut y échapper. La société, au contraire, est bien plutôt l'état dans lequel seul le droit a son effectivité ; ce qui est à limiter et à sacrifier, - c'est précisément l'arbitraire et l'exercice actif de la violence qui caractérisent l'état de nature. HEGEL
   HEGEL

HTML clipboard Hegel réfléchit sur l'ambiguïté de l'expression "droit naturel ". Peut-on considérer que les droits naturels, qui sont en fait des principes (respect de la personne humaine, droit à l'existence, respect de la liberté d'expression, droit à la vie), ont une existence sur le mode de la nature, c'est-à-dire de l'immédiat, ou ne sont-ils pas seulement déductibles du concept de droit, dont seule la philosophie pourrait justifier l'existence.
 
  Problématique.
 

 Hegel justifie le travail du philosophe qui consiste à développer la vérité d'une notion sur le plan du concept. Hegel ne dit pas que le contenu des droits naturels ne peut pas exister. Il montre simplement que la notion de "droit naturel" est contradictoire, dans la mesure où la nature" n'est rien d'autre pour lui que l'état de "rudesse, de violence et d'injustice". Le droit ne peut résulter que d'une convention, qui sera cependant l'expression d'une certaine évolution de l'esprit objectif.
 
  Enjeux.
 

 L'idée de "droits naturels", de "droits de l'homme" pose un problème dans la mesure où elle est érigée de nos jours comme une vérité première qui appelle simplement l'adhésion enthousiaste d'un acte de foi. Chacun sent bien en effet que les droits de l'homme sont une exigence de la raison, et sont donc plus que le résultat d'une simple convention. Mais faut-il vraiment se référer à la "nature" pour découvrir un fondement solide à ce que l'on veut établir ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "HEGEL: Du droit naturel" a obtenu la note de :
aucune note

HEGEL: Du droit naturel

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit