HEGEL: L'Esprit dans l'histoire.

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HEGEL HEGEL >>
Partager

Sujet : HEGEL: L'Esprit dans l'histoire.

HEGEL: L'Esprit dans l'histoire.

Esprit HEGEL dans HEGEL Nous avons dit que l'objet de l'Esprit n'est autre que lui-même. Il n'y a rien de plus haut que l'Esprit, rien ne saurait être plus digne que lui de devenir son objet. L'Esprit ne peut trouver la paix, il ne peut s'occuper de rien avant de connaître ce qu'il est (...). L'Esprit doit donc parvenir au savoir de ce qu'il est vraiment et objectiver ce savoir, le transformer en un monde réel et se produire lui-même objectivement. C'est là le but de l'histoire universelle. L'essentiel est ici que ce but soit un résultat. L'Esprit n'est pas un être naturel, comme l'animal qui est ce qu'il est immédiatement. L'Esprit se produit lui-même, il se fait lui-même ce qu'il est. Son être n'est pas existence en repos, mais activité pure : son être est d'avoir été produit par lui-même, d'être devenu pour lui-même, de s'être fait par soi-même. Pour exister vraiment il faut qu'il ait été produit par lui-même : son être est le processus absolu. Ce processus, médiation de lui-même avec lui-même et par lui-même (et non par un autre), implique que l'Esprit se différencie en Moments (Momente) distincts, se livre au mouvement et au changement et se laisse déterminer de diverses façons. Ce processus est aussi, essentiellement, un processus graduel, et l'histoire universelle est la manifestation du processus divin, de la marche graduelle par laquelle l'Esprit connaît et réalise sa vérité. Tout ce qui est historique est une étape de cette connaissance de soi. Le devoir suprême, l'essence de l'Esprit, est de se connaître soi-même et de se réaliser. C'est ce qu'il accomplit dans l'histoire il se produit sous certaines formes déterminées, et ces formes sont les peuples historiques. Chacun de ces peuples exprime une étape, désigne une époque de l'histoire universelle. Plus profondément : ces peuples incarnent les principes que l'Esprit a trouvés en lui et qu'il a dû réaliser dans le monde. Il existe donc entre eux une connexion nécessaire qui n'exprime rien d'autre que la nature même de l'Esprit. L'histoire universelle est la manifestation du processus divin absolu de l'Esprit dans ses plus hautes figures : la marche graduelle par laquelle il parvient à sa vérité et prend conscience de soi. Les peuples historiques, les caractères déterminés de leur éthique collective, de leur constitution, de leur art, de leur religion, de leur science, constituent Ies configurations de cette marche graduelle.HEGEL
histoire.   HEGEL Dans son livre la Raison dans l'histoire, Hegel cherche à penser l'histoire universelle comme le processus d'incarnation de l'Esprit absolu. En effet, le postulat rationaliste de Hegel est le suivant : la raison ou l'esprit gouverne le monde. La thèse principale est : l'histoire est le lieu où l'esprit travaille à s'incarner. : «  l'histoire universelle est la manifestation du processus divin ». Notre texte nous met alors face à deux interrogations : tout d'abord quelle est la structure ontologique que doit posséder  l'Esprit pour pouvoir se connaître soi-même et se réaliser ?Autrement dit qu'est-ce qui dans la nature de son être lui permet de s'incarner à travers l'histoire ? Et  ensuite par quel moyen  l'Esprit peut-il faire cela ?  

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "HEGEL: L'Esprit dans l'histoire." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Calysto-256835 le 18/03/2015 à 18H16
  • dubu-228210 le 19/01/2014 à 19H15
  • strasznalala le 04/03/2011 à 04H00
  • Cleement54883 le 23/01/2010 à 23H15
  • HEGEL: L'Esprit dans l'histoire.

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit