LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Marx et la division technique du travail Cicéron et les devoirs >>
Partager

Sujet : Hegel, Principes de la philosophie du droit, troisième partie la réalité morale § 142 à § 157 et troisième section l\'état § 257 à § 268.

Principes Hegel philosophie Hegel Hegel, Principes de la philosophie du droit, troisième partie la réalité morale § 142 à § 157 et troisième section l\'état § 257 à § 268.
droit troisième partie Hegel

HTML clipboard <!-- p.MsoPlainText {margin-bottom:.0001pt; font-size:10.5pt; font-family:Consolas; margin-left:0cm; margin-right:0cm; margin-top:0cm} -->

  • Problème : l'état peut il se fonder légitimement sur la loi morale et l'usage de la liberté qui en découle. 
  • Thèse : C'est la réalité morale qui donne sa consistance applicable à la liberté, qui ne peut être préservée qu'au sein de la structure de l'état à la fois subjectif et objectif.
  • Introduction :

      La liberté se présente au départ comme abstraite : c'est l'Idée de la liberté. La réalité morale est donc la réalité effective de l'Idée de la liberté, ou autrement dit, la volonté.

      Dès lors que la volonté particulière devient savoir, il est fait une distinction des différentes composantes de la liberté, mais chacune des composantes est pour elle même la totalité de l'Idée de la liberté.

      La volonté se donne un contenu c'est à dire un but et la liberté n'est liberté que si elle rencontre un contenu.

 

 

  • I) La réalité morale objective comme manifestation première de la liberté.

 

 

Passage de la subjectivité de la moralité à son objectivité.

La réalité morale objective doit passer par la subjectivité forme infinie, et c'est cette infinité qui va lui permettre son ouverture vers la réalisation effective. Cette réalisation effective de la moralité se fait par le don d'un contenu : les lois et les institutions. Les lois et les institutions sont les oeuvres premières, fondamentales du libre vouloir. Elles ne sont pas des contraintes extérieures mais ce moment où la liberté se veut elle même.

Supériorité et autonomie de la loi morale face aux objets naturels.

La substance morale, ses lois et ses pouvoirs se savent eux mêmes donc ils ont une autorité absolue et une force plus stable que l'être même de la nature. Il y a donc supériorité des lois morales en raison de leur autonomie mais aussi en raison de la contingence des objets naturels.

Cependant les lois morales ne sont pas étrangères au sujet.

En effet les lois morales sont l'essence de l'esprit donc elles ne sont pas étrangères au sujet. Le rapport entre l'esprit et les lois morales est ambigu car ils ont en commun une identité sans rapport. Ce rapport peut devenir un rapport de foi et de conviction médiatisé par la réflexion extérieure.

Un individu moral est un individu qui agit par devoir, pour le devoir.

 Les lois sont pour l'individu des devoirs qui obligent la volonté dans ce rapport ambigu l'individu avec les lois et les puissances morales. La doctrine éthique des devoirs est donc le développement du cercle de la nécessité morale. Et une doctrine des devoirs applicable ne peut être que le développement des rapports qui sont nécessaires dans l'Etat, en raison de l'Idée de la liberté.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Hegel, Principes de la philosophie du droit, troisième partie la réalité morale § 142 à § 157 et troisième section l\'état § 257 à § 268." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Kweali-242364 le 21/09/2014 à 21H18
  • Alexis294 le 31/05/2012 à 31H22
  • lea10 le 12/04/2012 à 12H21
  • pseudopao le 10/08/2011 à 10H16
  • chocolove le 03/11/2010 à 03H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit