Thomas HOBBES: La loi de nature et la loi civile

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Thomas HOBBES >>
Partager

Sujet : Thomas HOBBES: La loi de nature et la loi civile

Thomas HOBBES: La loi de nature et la loi civile

HOBBES Thomas nature Thomas La loi de nature et la loi civile se contiennent l'une l'autre, et sont d'égale étendue. En effet, dans l'état de pure nature, les lois de nature, qui consistent dans l'équité, la justice, la gratitude, et les autres vertus morales qui dépendent de ces premières, ne sont pas proprement des lois (je l'ai dit plus haut, à la fin du chapitre XV), mais des qualités qui disposent les hommes à la paix et à l'obéissance. C'est une fois qu'une République est établie (et pas avant) qu'elles sont effectivement des lois, en tant qu'elles sont alors les commandements de la République, et qu'en conséquence, elles sont aussi lois civiles : c'est en effet le pouvoir souverain qui oblige les hommes à leur obéir. En effet, pour déclarer, dans les différends qui opposent les particuliers, ce qui est équité, ce qui justice, ce qui est vertu morale, et pour rendre ces exigences contraignantes, il faut des ordonnances du pouvoir souverain, et des châtiments prévus pour ceux qui les enfreindraient: ces ordonnances sont donc une partie de la loi civile. Et réciproquement, la loi civile est une partie des préceptes de la nature : en effet, la justice, autrement dit l'exécution des conventions et le fait de rendre à chacun ce qui lui revient, est un précepte de la loi de nature ; or tout sujet d'une République s'est engagé par convention à obéir à la loi civile (...) : l'obéissance à la loi civile est donc également une partie de la loi de nature. La loi civile et la loi naturelle ne sont donc pas des espèces de loi différentes, mais des parties différentes de la loi : une partie de celle-ci, écrite, est appelée loi civile ; l'autre, non écrite, est appelée loi naturelle. Mais le droit de nature c'est-à-dire la liberté naturelle de l'homme, peut être amoindri et restreint par la loi civile : et même, la fin de l'activité législative n'est autre que cette restriction, sans laquelle ne pourrait exister aucune espèce de paix. Et la loi n'a été mise au monde à aucune autre fin que celle de limiter la liberté naturelle des individus, de telle façon qu'ils puissent, au lieu de se nuire mutuellement, s'assister et s'unir contre les ennemis communs. Thomas HOBBES
civile   Thomas

Pour Hobbes, le concept de loi reflète cette double exigence : déterminer une nature humaine à partir de la réalité déterminée de la vie civile, pour comprendre le sens de cette vie civile. La loi de nature caractérise la nature humaine, aussi bien abstraitement, à l'" état de nature ", que dans la cité. Le concept de justice correspond lui-même au statut philosophique de la notion de loi : il signifie soit le contenu de la troisième loi de nature, c'est-à-dire le respect de la convention passée avec autrui ; soit l'ensemble des dispositions prises dans le cadre d'une république (elle-même fruit d'une convention), pour faire respecter non seulement la convention républicaine, ou contrat social, et par là l'ensemble des lois de nature (dont l'équité, onzième loi de nature), mais aussi tous les types de convention que prennent les hommes en société).

-         De tels concepts apportent de nombreux éléments pour l'étude des rapports entre la morale et la politique, la loi morale trouvant son critère en la loi naturelle, ainsi que la loi civile. Par ce critère de la raison également partagée par tous, Hobbes cherche à penser la correspondance parfaite entre loi naturelle et loi civile, à rationaliser le travail du légiste, la sentence du juge. Ses efforts tendent à réconcilier la science, l'idéal philosophique et le fait.

 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Thomas HOBBES: La loi de nature et la loi civile" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Empire404-257230 le 24/03/2015 à 24H23
  • lou.f le 23/03/2014 à 23H16
  • pupuce31270 le 16/04/2011 à 16H15
  • Thomas HOBBES: La loi de nature et la loi civile

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit