L'HOMME CIVILISÉ EST DÉPRAVÉ - ROUSSEAU

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SARTRE: Les obstacles du monde extérieur. HEGEL: Art comme manifestation sensible-idee >>
Partager

Sujet : L'HOMME CIVILISÉ EST DÉPRAVÉ - ROUSSEAU

L'HOMME CIVILISÉ EST DÉPRAVÉ - ROUSSEAU

CIVILISÉ HOMME DÉPRAVÉ HOMME « L'homme sauvage, quand il a dîné, est en paix avec toute la nature, et l'ami de tous ses semblables. S'agit-il quelquefois de disputer son repas ? Il n'en vient jamais aux coups sans avoir auparavant comparé la difficulté de vaincre avec celle de trouver ailleurs sa subsistance et comme l'orgueil ne se mêle pas du combat, il se termine par quelques coups de poing. Le vainqueur mange, le vaincu va chercher fortune, et tout est pacifié, mais chez l'homme en société, ce sont bien d'autres affaires ; il s'agit premièrement de pourvoir au nécessaire, et puis au superflu ; ensuite viennent les délices, et puis les immenses richesses, et puis des sujets, et puis des esclaves ; il n'a pas un moment de relâche ; ce qu'il y a de plus singulier, c'est que moins les besoins sont naturels et pressants, plus les passions augmentent, et, qui pis est, le pouvoir de les satisfaire ; de sorte qu'après de longues prospérités, après avoir englouti bien des trésors et désolé bien des hommes, mon héros finira par tout égorger jusqu'à ce qu'il soit l'unique maître de l'univers. Tel est en abrégé le tableau moral, sinon de la vie humaine, au moins des prétentions secrètes du coeur de tout homme civilisé. » ROUSSEAU
ROUSSEAU   HOMME

•    Rousseau compare l'homme à l'état de nature et l'homme à l'état civil. Il constate la dépravation de l'homme civilisé.
•    Rousseau oppose la simplicité naturelle et le besoin du paraître né avec l'état civil. Ce besoin du luxe développe les passions et la violence. L'état civil étouffe la pitié naturelle.
•    L'homme, naturellement bon, perd cette bonté. Pourquoi ? La société porte-t-elle nécessairement les hommes à la violence ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "L'HOMME CIVILISÉ EST DÉPRAVÉ - ROUSSEAU" a obtenu la note de :

10 / 10

Corrigé consulté par :
  • Tiphaine47402 le 13/11/2011 à 13H17
  • MiguelMiguel le 30/10/2011 à 30H15
  • sibsib le 09/05/2011 à 09H19
  • Adriano2106 le 01/05/2011 à 01H17
  • anice le 09/02/2011 à 09H21
  • L'HOMME CIVILISÉ EST DÉPRAVÉ - ROUSSEAU

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo