LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>
Partager

Sujet : Husserl: la connaissance est un vécu psychique.

connaissance Husserl vécu Husserl Sous toutes ses formes, la connaissance est un vécu psychique : une connaissance du sujet connaissant. Opposés à elle, il y a les objets connus. Or, comment maintenant la connaissance peut-elle s'assurer de son accord avec les objets connus, comment peut-elle sortir au-delà d'elle-même et atteindre avec sûreté ses objets ? La présence des objets de connaissance dans la connaissance, qui, pour la pensée naturelle, va de soi, devient une énigme. Dans la perception, la chose perçue semble être donnée immédiatement. Voici la chose, elle est là devant mes yeux qui la perçoivent, je la vois et la saisis. Mais la perception n'est qu'un vécu du sujet, de moi-même, qui perçois. De même le souvenir et l'attente, ainsi que tous les actes de pensée qui s'édifient sur eux et par lesquels se fait une position indirecte d'un être réel ainsi que l'affirmation de toute sorte de vérité sur l'être, tout cela sont des vécus subjectifs. D'où sais-je, moi qui connais, et d'où puis-je jamais savoir avec certitude, que ce ne sont pas seulement mes vécus, ces actes de connaître, qui existent, mais aussi qu'existe ce qu'ils connaissent. D'où sais-je qu'il y a même quoi que ce soit qui puisse être opposé à la connaissance comme son objet ? HUSSERL
psychique.   Husserl

questions indicatives
 

 Pourquoi « sous toutes ses formes, la connaissance » est-elle « un vécu psychique » ?
 
 Qu'est-ce qui peut amener à dire que « les objets connus » sont « opposés » à « la connaissance » ? De quoi s'agit-il exactement ?
 
 Qu'est-ce que la « pensée naturelle » ?
 
 Pourquoi, « dans la perception, la chose perçue semble être donnée immédiatement ? Quel est le contraire d'immédiat ? Qu'est-ce qui amène à l'avant-dernière question ? Importance de la dernière question ?
 
 Pouvez-vous en déduire l'enjeu de ce texte ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Husserl: la connaissance est un vécu psychique." a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit