John Stuart Mill: Science et Critique

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bachelard: Pédagogie, sciences et obstacle ép ... Rousseau: Où chercher la vérité : dans les se ... >>
Partager

Sujet : John Stuart Mill: Science et Critique

Stuart John Mill John S'il était interdit de remettre en question la philosophie newtonienne, l'humanité ne pourrait aujourd'hui la tenir pour vraie en toute certitude. Les croyances pour lesquelles nous avons le plus de garantie n'ont pas d'autre sauvegarde qu'une invitation constante au monde entier de prouver qu'elles ne sont pas fondées. Si le défi n'est pas relevé - ou s'il est relevé et que la tentative échoue — nous demeurerons assez éloignés de la certitude, mais nous aurons fait de notre mieux dans l'état actuel de la raison humaine : nous n'aurons rien négligé pour donner à la vérité une chance de nous atteindre. Les lices1 restant ouvertes, nous pouvons espérer que s'il existe une meilleure vérité, elle sera découverte lorsque l'esprit humain sera capable de la recevoir. Entre-temps, nous pouvons être sûrs que notre époque a approché la vérité d'aussi près que possible. Voilà toute la certitude à laquelle peut prétendre un être faillible, et la seule manière d'y parvenir. John Stuart Mill, De la liberté. 1. Les lices: lieux d'affrontements; par extension, combat d'idées.
Science Critique  John 1e partie du texte -> Mill affirme que le respect de la science ne doit pas en interdire la critique, qui en est au contraire la garantie («S'il était interdit... fondées.»). 2e partie du texte -> il souligne que nous découvrons la vérité progressivement dans le temps et qu'elle évoluera toujours à nos yeux tant qu'il s'écoule («Si le défi... près que possible.»). 3e partie du texte -> il conclut que notre certitude n'est jamais absolue, mais relative à une époque donnée de notre histoire («Voilà toute... parvenir.»).

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "John Stuart Mill: Science et Critique" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Audrey6106 le 28/04/2009 à 28H13
  • John Stuart Mill: Science et Critique

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit