KANT

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< KANT et la spécificité du génie artistique KANT >>
Partager

Sujet : KANT

 KANT  KANT La liberté de penser signifie que la raison ne se soumette à aucune autre loi que celle qu'elle se donne à elle-même. Et son contraire est la maxime d'un usage sans loi de la raison - afin, comme le génie en fait le rêve, de voir plus loin qu'en restant dans les limites de ses lois. Il s'ensuit comme naturelle conséquence que, si la raison ne veut point être soumise à la loi qu'elle se donne à elle-même, il faut qu'elle s'incline sous le joug des lois qu'un autre lui donne ; car sans la moindre loi, rien, pas même la plus grande absurdité, ne pourrait se maintenir bien longtemps. Ainsi l'inévitable conséquence de cette absence explicite de loi dans la pensée ou d'un affranchisse-ment des restrictions imposées par la raison, c'est que la liberté de penser y trouve finalement sa perte. Et puisque ce n'est nullement la faute d'un malheur quelconque, mais d'un véritable orgueil, la liberté est perdue par étourderie au sens propre de ce terme. KANT
   KANT

questions indicatives
 

 Qu'est-ce que la liberté de penser, selon Kant ?
 Quel est son contraire ? Utilité de « la mise en place » du « contraire » de la liberté de penser dans l'économie de ci passage ?
 Pourquoi, selon Kant, « si la raison ne veut point être soumise à la loi qu'elle se donne à elle-même, il faut qu'elle s'incline sous le joug des lois qu'un autre lui donne » ? Comment comprenez-vous que « sans la moindre loi, rien pas même la plus grande absurdité, ne pourrait se maintenir bien longtemps » ?
 Comment comprenez-vous « absence explicite de loi » et
 « affranchissement des restrictions imposées par la raison » ?
 Importance de ces notations ?
 Importance de la notation d' « inévitable conséquence » Ceci peut-il expliquer « que ce n'est nullement la faute d'un malheur quelconque » ?
 Qu'est-ce qui peut amener Kant à dire qu'il s'agit d' « un véritable orgueil » ?
 Que pensez-vous du mode d'argumentation de Kant ? Sur quoi cette argumentation est-elle fondée ? Importance de la problématique « autonomie-hétéronomie » dans la question de la liberté pour Kant ?
 Quel est l'enjeu fondamental de ce texte ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "KANT" a obtenu la note de :
aucune note

KANT

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit