KANT

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< KANT: Liberté de penser et autonomie KANT >>
Partager

Sujet : KANT

 KANT  KANT Un individu dans le besoin est poussé à emprunter de l'argent. Il sait parfaitement bien qu'il ne pourra pas le rendre, mais il sait aussi bien qu'il ne trouvera pas de prêteur s'il ne s'engage pas formellement à rembourser dans un temps déterminé. II a envie de faire cette promesse ; mais il a encore assez de conscience pour se demander s'il n'est pas défendu et contraire au devoir de se tirer d'embarras par un tel moyen. Supposons qu'il se décide néanmoins à prendre le parti de la fausse promesse, la maxime de son action se traduirait ainsi : quand je crois avoir besoin d'argent, j'en emprunte en promettant de le rembourser, quoique je sache pertinemment que je ne le rembourserai jamais. Or, ce principe de l'amour de soi ou de l'utilité personnelle est peut-être conforme à l'intérêt personnel, mais la question ici est de savoir si ce principe est juste ? Je convertis donc cette exigence de l'amour de soi en une loi universelle. Je vois aussitôt qu'elle ne peut revêtir le caractère de loi universelle de la nature sans se contredire et se détruire elle-même. En effet, admettre comme une loi universelle que chacun peut, quand il croît être dans le besoin, promettre ce qu'il lui plaît, avec l'intention de ne pas tenir sa promesse, ce serait rendre impossible toute promesse et le but qu'on peut se proposer par là, puisque personne n'ajouterait plus foi aux promesses, et qu'on en rirait comme on le fait de vaines feintes. KANT
   KANT

Célèbre penseur de langue allemande, Immanuel Kant (1724-1804) est un philosophe systématique ayant abordé tous les versants de la philosophie : métaphysique, esthétique (dont il est l’un des véritables fondateurs après Baumgarten), philosophie de la connaissance, et philosophie morale. C’est à ce dernier versant de sa pensée qu’appartient ce texte. L’enjeu est de savoir à quoi se référer en cas de dilemme moral : quel repère adopter ? Son but est clairement d’interdire le mensonge, d’après une méthode qui sous-tend en permanence le concept d’impératif catégorique. Dans un premier mouvement, l’auteur explicite un exemple opposant le besoin d’une situation et l’immoralité à laquelle ce besoin nous contraint. Puis, Kant développe la règle à laquelle doit se conformer l’individu en toute situation à caractère moral.

 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "KANT" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • chouchou-244919 le 23/04/2016 à 23H12
  • platonn-176785 le 11/02/2013 à 11H18
  • Marion1806 le 06/05/2012 à 06H18
  • Pierre7734 le 17/01/2012 à 17H18
  • lydiakholladi le 30/12/2010 à 30H11
  • KANT

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit