LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hume: Louange et blâme PASCAL, Pensées, Brunschvicg, fragment 139 / ... >>
Partager

Sujet : Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs

Fondements Kant métaphysique Kant Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs : "On ne pourrait non plus rendre un plus mauvais service à la moralité que de vouloir la faire dériver d'exemples. Car tout exemple qui m'en est proposé doit lui-même être jugé auparavant selon des principes de la moralité pour qu'on sache s'il est bien digne de servir d'exemple originel, c'est-à-dire de modèle; mais il ne peut nullement fournir en tout premier lieu le concept de moralité. Même le Saint de l'Evangile doit être d'abord comparé avec notre idéal de perfection morale avant qu'on le reconnaisse comme tel; aussi dit-il de lui-même : Pourquoi m'appelez-vous bon, moi (que vous voyez)? Nul n'est bon (le type du bien) que Dieu seul (que vous ne voyez pas). Mais d'où possédons-nous le concept de Dieu comme souverain bien? Uniquement de l'idée que la raison trace a priori de la perfection morale et qu'elle lie indissolublement au concept d'une libre volonté. En matière morale l'imitation n'a aucune place; des exemples ne servent qu'à encourager, c'est-à-dire qu'ils mettent hors de doute la possibilité d'exécuter ce que la loi ordonne; ils font tomber sous l'intuition ce que la règle pratique exprime d'une manière plus générale; mais ils ne peuvent jamais donner le droit de mettre de côté leur véritable original, qui réside dans la raison, et de se régler sur eux."
moeurs   Kant

•    Kant dit-il — qu'en morale — les exemples ne servent à rien ?
•    S'ils servent à quelque chose, à quoi servent-ils ?
•    Qu'est-ce que « l'intuition » ici ?
•    Que signifie « la règle pratique » ici ?
•    En raison de quoi est-il dit, dans le texte, qu' « on ne pourrait (...) rendre un plus mauvais service à la moralité que de vouloir la faire dériver d'exemples » ?
Que signifie très précisément « dériver » ici ?
•    Sur quoi, selon Kant, doit être fondée la moralité ?
•    Pourquoi Kant rappelle-t-il les l'Evangile ?
En quoi peut-il lui apparaître que ces paroles confirment son analyse ?
•    Dieu est-il un « exemple » dont on peut faire dériver la moralité ?
—    Pourquoi, à ce sujet, Kant rappelle-t-il la parole du Saint de l'Evangile « Nul n'est bon (le type du bien) que Dieu seul (que vous ne voyez pas) » ?
—    Pourquoi pose-t-il la question « d'où possédons-nous le concept de Dieu comme souverain bien ? »
•    Pourquoi insiste-t-il sur l'idée que nous possédons ce concept « uniquement de l'idée que la raison trace a priori de la perfection morale (et qu'elle lie indissolublement au concept d'une libre volonté) » ?
—    Finalement d'où vient « le concept de Dieu comme souverain bien » : de l'exemple, d'une réalité empirique ou de « la raison » ?
—    Quelle est l'importance ici du terme a priori (souligné par Kant lui-même) ?
—    Que signifie a priori » ?
•    Peut-on dire, sans se contredire, qu'« en matière morale l'imitation n'a aucune place » et que les exemples peuvent servir à quelque chose ?
•    Pourquoi, en quoi, selon Kant, l'imitation ne saurait avoir aucune place en moralité ?
Ne serait-ce pas parce que, pour Kant, imiter un individu exemplaire ce ne serait pas agir par pur attachement à la loi, mais aussi (pour le moins) par amour et admiration de l'individu exemplaire ?
•    A partir de ce questionnement, ne peut-on dégager clairement l'intérêt philosophique du texte ?
•    Que pensez-vous de la « position » et de l'argumentation de Kant ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit