Karl Heinrich MARX (1818-1883)

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Karl Heinrich MARX: Travail, homme, animal Karl Heinrich MARX et l'art >>
Partager

Sujet : Karl Heinrich MARX (1818-1883)

Karl Heinrich MARX (1818-1883)

Heinrich Karl MARX Karl Tout comme l'homme primitif, l'homme civilisé est forcé de se mesurer avec la nature pour satisfaire ses besoins, conserver et reproduire sa vie ; cette contrainte existe pour l'homme dans toutes les formes de la société et sous tous les types de production. Avec son développement, cet empire de la nécessité naturelle s'élargit parce que les besoins se multiplient ; mais, en même temps, se développe le processus productif pour les satisfaire. Dans ce domaine, la liberté ne peut consister qu'en ceci : les producteurs associés - l'homme socialisé - règlent de manière rationnelle leurs échanges organiques avec la nature et les soumettent à leur contrôle commun au lieu d'être dominés par la puissance aveugle de ces échanges ; et ils les accomplissent en dépensant le moins d'énergie possible, dans les conditions les plus dignes, les plus conformes à leur nature humaine. Mais l'empire de la nécessité n'en subsiste pas moins. C'est au-delà que commence l'épanouissement de la puissance humaine qui est sa propre fin, le véritable règne de la liberté qui, cependant, ne peut fleurir qu'en se fondant sur ce règne de la nécessité. Karl Heinrich MARX (1818-1883)
(1818 1883)  Karl

Thème du texte.

Ce texte dé Marx porte sur la manière dont l'homme, dans ses rapports avec la nature, oscille entre nécessité et liberté. L'homme doit en effet travailler et produire pour survivre, ce qui le place dans une situation de dépendance et de contrainte.

Question philosophique à laquelle répond le texte.

Y a-t-il une liberté pour l'humanité condamnée au travail ?

Thèse de l'auteur.

Si l'homme, pour survivre, est initialement contraint de se mesurer à la nature par le travail, cette nécessité s'accroît proportionnellement au développement conjoint des moyens de production et de ses propres besoins. Sa liberté ne peut donc que s'enraciner dans cette dépendance : il s'agit d'associer le plus possible le producteur au processus de la production. En assurant lui-même le contrôle rationnel de son travail, l'homme conquiert une nouvelle liberté, sur le fond même de la
nécessité oui le contraint à travailler.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Karl Heinrich MARX (1818-1883)" a obtenu la note de :
aucune note

Karl Heinrich MARX (1818-1883)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit