LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Kant: Légitimité de la loi Merleau-Ponty: pudeur et métaphysique >>
Partager

Sujet : Leibniz: Dieu et Création

Dieu Leibniz Création Leibniz Ainsi, ce qui passe pour extraordinaire, ne l'est qu'à l'égard de quelque ordre particulier établi parmi les créatures. Car, quant à l'ordre universel, tout y est conforme. Ce qui est si vrai que, non seulement rien n'arrive dans le monde qui soit absolument irrégulier, mais on ne saurait même rien feindre de tel. Car supposons, par exemple, que quelqu'un fasse quantité de points sur le papier à tout hasard comme font ceux qui exercent l'art ridicule de la géomancie (1). Je dis qu'il est possible de trouver une ligne géométrique dont la notion soit constante et uniforme suivant une certaine règle, en sorte que cette ligne passe par tous ces points, et dans le même ordre que la main les avait marqués. Et si quelqu'un traçait tout d'une suite une ligne qui serait tantôt droite, tantôt cercle, tantôt d'une autre nature, il est possible de trouver une notion, ou règle, ou équation commune à tous les points de cette ligne, en vertu de laquelle ces mêmes changements doivent arriver. Et il n'y a, par exemple, point de visage dont le contour ne fasse partie d'une ligne géométrique et ne puisse être tracé tout d'un trait par un certain mouvement réglé. Mais quand une règle est fort composée, ce qui lui est conforme passe pour irrégulier. LEIBNIZ
   Leibniz

•    Leibniz pense la nature dans le contexte théologique de la création. La thèse défendue dans ce texte est que Dieu ne fait rien sans ordre. Tous les événements de l'univers obéissent à une règle, laquelle marque le caractère nécessaire des événements répondant à l'ordre défini par la volonté divine. La règle est donc une loi génétique. Pour rendre ce passage plus intelligible il conviendrait peut-être de rétablir la première phrase du texte (Discours de Métaphysique, VI) : « Les volontés de Dieu ou actions de Dieu sont communément divisées en ordinaires ou extraordinaires. Mais il est bon de considérer que Dieu ne fait rien hors d'ordre. Ainsi... »
•    L'extraordinaire peut être entendu comme ce qui est hors de tout ordre ou ce qui est hors d'un « ordre particulier ». C'est ce dernier sens qui seul est légitime car l'univers est par lui-même ordre.
•    Le désordre n'est pas pensable (cf. Bergson). On ne peut imaginer de l'absolument irrégulier, du désordre pur. Les points tracés « à tout hasard » déterminent une ligne géométrique que l'on peut traduire par une fonction.
•    La rationalité du réel est donc absolue puisque exister c'est être ordonné.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Leibniz: Dieu et Création" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Alexandre23427 le 18/02/2009 à 18H08
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit