LEIBNIZ: L'origine des erreurs

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LEIBNIZ LEIBNIZ: Connaissance et raison >>
Partager

Sujet : LEIBNIZ: L'origine des erreurs

LEIBNIZ: L'origine des erreurs

origine LEIBNIZ erreurs LEIBNIZ L'origine de toutes les erreurs est, en un certain sens, la même que celle des erreurs de calcul, qui arrivent aux arithméticiens. En effet, il arrive souvent qu'à défaut d'attention ou de mémoire, nous faisons ce qu'il ne faut pas faire ou que nous omettons ce qu'il faut faire, ou bien que nous croyons avoir fait ce que nous n'avons pas fait, ou que nous avons fait ce que nous croyons n'avoir pas fait. Ainsi, il arrive que, dans le calcul (auquel correspond le raisonnement dans l'esprit), on oublie de poser certains signes nécessaires ou qu'on en mette qu'il ne faut pas ; qu'on néglige un des éléments du calcul en les rassemblant, ou qu'on opère contre la règle. Lorsque notre esprit est fatigué ou distrait, il ne fait pas suffisamment attention aux opérations qu'il est en train de faire, ou bien, par une erreur de mémoire, il accepte comme déjà prouvé ce qui s'est seulement profondément enraciné en nous par l'effet de répétitions fréquentes, ou d'un examen prolongé, ou d'un désir ardent. Le remède à nos erreurs est également le même que le remède aux erreurs de calcul ; faire attention à la matière et à la forme', avancer lentement, répéter et varier l'opération, recourir à des vérifications et à des preuves, découper les raisonnements étendus, pour permettre à l'esprit de reprendre haleine, et vérifier chaque partie par des preuves particulières. Et puisque dans l'action on est quelquefois pressé, il est important de s'habituer à garder le sang-froid et la présence d'esprit, à l'exemple de ceux qui, même au milieu de bruit et sans calculer par écrit, savent exécuter des opérations sur des nombres très élevés. Ainsi l'esprit s'habitue à ne pas se laisser facilement distraire par les sensations externes ou par ses imaginations et ses affections propres, mais à rester maître de ce qu'il est en train de faire, à conserver sa faculté critique ou, comme on dit communément, son pouvoir de faire retour sur lui-même, de manière à pouvoir, tel un moniteur étranger, se dire sans cesse à lui-même; vois ce que tu fais, pourquoi le fais-tu actuellement ? LEIBNIZ
   LEIBNIZ

L’erreur : un jugement faux, c’est-à-dire non conforme aux règles de la logique (incohérent), et/ou non conforme à l’objet jugé.
 Ce texte se rapporte donc implicitement au thème de la vérité, aussi bien formelle que matérielle.
 
 
 Pourquoi nous trompons-nous ? Quelle est l’origine de nos erreurs ? Pourquoi nos raisonnements sont-ils parfois incohérents ou faux ? Le problème est d’importance : car cerner l’origine de nos erreurs, c’est pouvoir y remédier et avancer ainsi plus sûrement dans le chemin vers la vérité. Or l’origine de nos erreurs est, pour Leibniz (et c’est la thèse du texte), d’ordre psychologique ou, si l’on veut, morale : c’est le "défaut d’attention ou de mémoire" ; nous ne sommes pas assez réfléchis, pas assez consciencieux, et ainsi nous errons, nous tombons dans l’erreur (du latin "errare" : errer). Ce n’est donc pas la raison elle-même qui est en cause, mais la manière dont nous en usons dans notre investigation du réel. On peut donc y remédier. Si sa raison n’est pas en cause, trouver la vérité est possible pour l’homme, grâce à une méthode rigoureuse.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "LEIBNIZ: L'origine des erreurs" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Anaysse-280608 le 08/12/2016 à 08H19
  • zdex le 14/11/2011 à 14H15
  • potatoes91 le 01/12/2010 à 01H13
  • brunish le 03/11/2010 à 03H19
  • Antoine54668 le 21/01/2010 à 21H15
  • LEIBNIZ: L'origine des erreurs

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit