LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Malebranche et la liberté Marx: Travail et liberté >>
Partager

Sujet : Malebranche: passions et amitié

passions Malebranche amitié Malebranche Lorsqu'on est riche et puissant, on n'en est pas plus aimable, si pour cela on n'en devient pas meilleur à l'égard des autres par ses libéralités, et par la protection dont on les couvre. Car rien n'est bon, rien n'est aimé comme tel, que ce qui fait du bien, que ce qui rend heureux. Encore ne sais-je si on aime véritablement les riches libéraux, et les puissants protecteurs. Car enfin ce n'est point ordinairement aux riches qu'on fait la cour, c'est à leurs richesses. Ce n'est point les grands qu'on estime, c'est leur grandeur ; ou plutôt c'est sa propre gloire qu'on recherche, c'est son appui, son repos, ses plaisirs. Les ivrognes n'aiment point le vin, mais le plaisir de s'enivrer. Cela est clair : car s'il arrive que le vin leur paraisse amer, ou les dégoûte, ils n'en veulent plus. Dès qu'un débauché a contenté sa passion, il n'a plus que de l'horreur pour l'objet qui l'a excité ; et s'il continue de l'aimer, c'est que sa passion vit encore. Tout cela, c'est que les biens périssables ne peuvent servir de lien pour unir étroitement les coeurs. On ne peut former des amitiés durables sur des biens passagers, par des passions qui dépendent d'une chose aussi inconstante qu'est la circulation des humeurs et du sang ; ce n'est que par une mutuelle possession du bien commun, la Raison. Il n'y a que ce bien universel et inépuisable, par la jouissance duquel on fasse des amitiés constantes et paisibles. Il n'y a que ce bien qu'on puisse posséder sans envie, et communiquer sans se faire tort.
   Malebranche

Ce texte de Malebranche constitue une réflexion subtile sur l'amour ou l'amitié en général.
 
 Il a pour thème le fondement des " liens " affectifs susceptibles d'" unir " les êtres humains.
 
 Il pose le problème suivant : à quelles conditions sont-ils "constants" et authentiquement profonds (ou "étroits") ?
 
 La thèse de Malebranche est la suivante : quand le médiateur de la relation humaine est matériel, voire corporel, une affection se crée, mais superficielle et illusoire.
 
 Seul le médiateur idéal, que constitue la raison, est source, malgré la froideur et l'abstraction de son universalité, de liens intimes et humains en un sens élevé.
 
 L'enjeu du texte est de suggérer, indirectement, que les hommes ne sont pas seulement des individualités étrangères et fermées les unes aux autres, mais qu'au contraire il existe entre eux une liaison ou une unité concrète - grâce à la raison.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Malebranche: passions et amitié" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Hater le 13/11/2011 à 13H22
  • mani le 03/05/2011 à 03H13
  • Antoine64146 le 18/05/2010 à 18H12
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit