LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MALEBRANCHE MALEBRANCHE: Raison et amitié >>
Partager

Sujet : MALEBRANCHE: Raison universelle et raisons particulières

Raison MALEBRANCHE universelle MALEBRANCHE Il n'y a personne qui ne convienne que tous les hommes sont capables de connaître la vérité ; et les philosophes même les moins éclairés demeurent d'accord que l'homme participe à une certaine Raison qu'ils ne déterminent pas. [...] Je vois par exemple que 2 fois 2 font 4, et qu'il faut préférer son ami à son chien ; et je suis certain qu'il n'y a point d'homme du monde qui ne le puisse voir aussi bien que moi. Or je ne vois point ces vérités dans l'esprit des autres : comme les autres ne les voient point dans le mien. Il est donc nécessaire qu'ils y ait une Raison universelle qui m'éclaire, et tout ce qu'il y a d'intelligences. Car si la raison que je consulte, n'était pas la même qui répond aux Chinois, il est évident que je ne pourrais pas être aussi assuré que je le suis, que les Chinois voient les mêmes vérités que je vois. Ainsi la Raison que nous consultons quand nous rentrons dans nous-mêmes, est une Raison universelle. Je dis quand nous rentrons dans nous-mêmes, car je ne parle pas ici de la raison que suit un homme passionné. Lorsqu'un homme préfère la vie de son cheval à celle de son cocher, il a ses raisons, mais ce sont des raisons particulières dont tout homme raisonnable a horreur. Ce sont des raisons qui dans le fond ne sont pas raisonnables, parce qu'elles ne sont pas conformes à la souveraine Raison, ou à la Raison universelle que tous les hommes consultent. MALEBRANCHE
raisons particulières  MALEBRANCHE

Dans la première phrase du texte, l'auteur utilise deux exemples: l'un d'ordre scientifique, l'autre d'ordre moral. Malebranche amène ces deux exemples comme des vérités. Ce sont deux vérités générales que tous les hommes connaissent ou appliquent. Ces deux exemples ne sont pas discutables ("il faut"). Dans la deuxième phrase du texte, l'auteur dit: "or, je ne vois point ces vérités dans l'esprit des autres". Ces vérités doivent donc venir de quelque chose de propre à tous les hommes. La vérité n'est pas dans l'esprit des hommes. On ne voit pas dans l'esprit des autres pourtant on est certain qu'ils possèdent ces mêmes vérités. Mais on ne sait pas pourquoi on est sûr que tout le monde les connaît.
 

universelle   Raison

Comment comprendre que le bon sens soit "la chose du monde la mieux partagée"? Comment déterminer la raison de la raison humaine? Dans ce texte Malebranche s'interroge sur les conditions de la pensée vraie en nous incitant à remonter jusqu'à sa source. Il établit dans un premier temps que la raison dont nous nous prévalons, la lumière naturelle, participe d'une raison universelle, dont il affirme, en second lieu, que l'esprit en est illuminé au plus secret de l'intériorité. Cette raison universelle m'apprend ce qu'il faut penser et me dicte ce que je dois faire. Par elle, la connaissance humaine est objective et garantie ontologiquement et par elle, les fins de l'action sont cohérentes et justifiées. Ainsi ce texte ouvre la possibilité d'une métaphysique chrétienne en introduisant à un fondement supra-naturel de la lumière que nous croyons naturelle et en soulignant la passivité de l'esprit qui , pour le vrai et le juste, adhère à une "vision en dieu".

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "MALEBRANCHE: Raison universelle et raisons particulières" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • lepton50-276301 le 23/04/2016 à 23H19
  • laetitia27-180813 le 08/10/2012 à 08H18
  • louloune le 07/12/2011 à 07H22
  • ty' le 19/10/2011 à 19H17
  • joris86 le 21/05/2011 à 21H14
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit