Merleau-Ponty: Dialogue et perception d'autrui

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Merleau-Ponty et le marxisme Merleau-Ponty: Le corps propre est dans le mo ... >>
Partager

Sujet : Merleau-Ponty: Dialogue et perception d'autrui

Merleau-Ponty: Dialogue et perception d'autrui

Ponty Merleau Dialogue Merleau Il y a un objet culturel qui va jouer un rôle essentiel dans la perception d'autrui : c'est le langage. Dans l'expérience du dialogue, il se constitue entre autrui et moi un terrain commun, ma pensée et la sienne ne font qu'un seul tissu, mes propos et ceux de l'interlocuteur sont appelés par l'état de la discussion, ils s'insèrent dans une opération commune dont aucun de nous n'est le créateur. [...] Nous sommes l'un pour l'autre collaborateurs dans une réciprocité parfaite, nos perspectives glissent l'une dans l'autre, nous coexistons à travers un même monde. Dans le dialogue présent, je suis libéré de moi-même, les pensées d'autrui sont bien des pensées siennes, ce n'est pas moi qui les forme, bien que je les saisisse aussitôt nées ou que je les devance, et même, l'objection que me fait l'interlocuteur m'arrache des pensées que je ne savais pas posséder, de sorte que si je lui prête des pensées, il me fait penser en retour. Merleau-Ponty
perception autrui  Merleau

Dans l'expérience malheureuse du « dialogue de sourds », deux personnes qui se parlent semblent pourtant demeurer enfermées dans leur point de vue propre qui demeure imperméable à celui de l'autre. Certains penseurs ont cru pouvoir étendre cette situation à toutes nos relations avec autrui pour donner l'image d'une incommunicabilité générale.
 Merleau-Ponty nous propose au contraire une évocation du dialogue comme expérience essentielle de la réciprocité, de la communauté avec autrui, qui justifie le fait qu'autrui ne m'apparaisse pas comme un objet parmi les autres mais bien comme un semblable. Nous verrons comment cette expérience du dialogue produit non seulement un échange, mais également une promotion réciproque des consciences qui s'enrichissent mutuellement.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Merleau-Ponty: Dialogue et perception d'autrui" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • philo1-246893 le 08/05/2015 à 08H11
  • rawson31-249815 le 08/04/2015 à 08H15
  • Eli-250988 le 02/01/2015 à 02H16
  • Htsj-187897 le 27/11/2012 à 27H23
  • Stoicienne le 27/02/2011 à 27H18
  • Merleau-Ponty: Dialogue et perception d'autrui

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit