Merleau-Ponty: Le malaise est essentiel a la philosophie.

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Merleau-Ponty: Sens et Langage Merleau-Ponty: Perception et Connaissance. >>
Partager

Sujet : Merleau-Ponty: Le malaise est essentiel a la philosophie.

Merleau-Ponty: Le malaise est essentiel a la philosophie.

Ponty Merleau malaise Merleau Le malaise est essentiel à la philosophie. Nous l'avons un peu oublié. Le philosophe moderne est souvent un fonctionnaire, toujours un écrivain, et la liberté qui lui est laissée dans ses livres admet une contrepartie : ce qu'il dit entre d'emblée dans un univers académique où les options de la vie sont amorties et les occasions de la pensée voilées. Sans les livres, un certaine agilité de la communication aurait été impossible, et il n'y a rien à dire contre eux. Mais ils ne sont enfin que des paroles plus cohérentes. Or, la philosophie a cessé d'interpeller les hommes. Ce qu'il y a d'insolite et presque d'insupportable en elle s'est caché dans la vie décente des grands systèmes. Pour retrouver la fonction entière du philosophe, il faut se rappeler que même les philosophes-auteurs que nous lisons et que nous sommes n'ont jamais cessé de reconnaître pour patron un homme qui n'écrivait pas, [...] il faut se rappeler Socrate. Merleau-Ponty
essentiel philosophie.  Merleau

Merleau-Ponty, dans son discours de réception au Collège de France, s'interroge sur les relations du philosophe et de la Cité. Avec Socrate, la philosophie fait scandale, alors qu'aujourd'hui elle semble avoir perdu son pouvoir de vérité.

Problématique.

Pourquoi les philosophes d'aujourd'hui lisent-ils encore les textes de la tradition ? Qu'y cherchent-ils ? L'usage par chacun de sa raison n'est-il pas suffisant ? Pourquoi le confronter avec d'autres ? Au coeur de la philosophie, il y a donc un débat sur les enjeux de la pensée. Que peut le concept ? Est-il toujours en retrait par rapport à la réalité ?

Enjeux.

La philosophie ne va pas de soi. Il n y a pas d'évidence à laquelle le philosophe pourrait se référer pour justifier sa démarche. Cela se traduit par une attitude, par un malaise ressenti par les non-philosophes à l'égard de la philosophie. Autrement dit, avec Socrate, la philosophie fait scandale. Elle remet en question les croyances, les proverbes, les idées générales sur le monde tel qu'il va.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Merleau-Ponty: Le malaise est essentiel a la philosophie." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • dani005 le 01/12/2010 à 01H17
  • Bi47074 le 25/11/2009 à 25H15
  • Camille4744 le 14/12/2008 à 14H17
  • thibaut15567 le 14/12/2008 à 14H14
  • aurelia15554 le 14/12/2008 à 14H13
  • Merleau-Ponty: Le malaise est essentiel a la philosophie.

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit