LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Merleau-Ponty: Corps et Perception. Merleau-Ponty >>
Partager

Sujet : Merleau-Ponty: Si la parole présupposait la pensée

Ponty Merleau parole Merleau Si la parole présupposait la pensée, si parler c'était d'abord se joindre à l'objet par une intention de connaissance ou par une représentation, on ne comprendrait pas pourquoi la pensée tend vers l'expression comme vers son achèvement, pourquoi l'objet le plus familier nous paraît indéterminé tant que nous n'en n'avons pas retrouvé le nom, pourquoi le sujet pensant lui-même est dans une sorte d'ignorance de ses pensées tant qu'il ne les a pas formulées pour soi ou même dites et écrites, comme le montre l'exemple de tant d'écrivains qui commencent un livre sans savoir au juste ce qu'ils y mettront. Une pensée qui se contenterait d'exister pour soi, hors des gênes de la parole et de la communication, aussitôt apparue tomberait à l'inconscience, ce qui revient à dire qu'elle n'existerait pas même pour soi. Merleau-Ponty
présupposait pensée  Merleau

 

questions indicatives

Comment comprenez-vous « Si la parole présupposait la pensée » ?

Comment comprenez-vous : « si parler c'était d'abord se joindre à l'objet par une intention de connaissance ou par une représentation » ?

Comment Merleau-Ponty ,s'efforce-t-il d'établir que la parole ne présuppose pas la pensée, que parler ce n'est point d'abord se joindre à l'objet par une intention de connaissance ou par une représentation ?

« L'exemple » des « écrivains » vous paraît-il probant ? En quoi Merleau-Ponty peut-il soutenir que c'est « une expérience de penser » ?

Remarquer dans le texte : « une sorte d'ignorance » ; « elle (la pensée) progresse bien dans l'instant et comme par fulgurations ».

En quoi ces remarques sont-elles importantes pour une compréhension exacte du texte ?
 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Merleau-Ponty: Si la parole présupposait la pensée" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • shaolilie-194372 le 06/01/2013 à 06H20
  • demichoupie-182111 le 24/10/2012 à 24H14
  • truitemagique le 26/02/2012 à 26H20
  • siana54 le 24/02/2012 à 24H22
  • Daxster le 27/01/2012 à 27H17
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit