Merleau-Ponty: L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant...

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Merleau-Ponty: La condition humaine Merleau-Ponty: Sens et Langage >>
Partager

Sujet : Merleau-Ponty: L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant...

Merleau-Ponty: L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant...

Ponty Merleau usage Merleau L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant à l'égard de ce corps comme être simplement biologique. Il n'est pas plus naturel ou pas moins conventionnel de crier dans la colère ou d'embrasser dans l'amour que d'appeler table une table. Les sentiments et les conduites passionnelles sont inventés comme les mots. Même ceux qui, comme la paternité, paraissent inscrits dans le corps humain sont en réalité des institutions. Il est impossible de superposer chez l'homme une première couche de comportements que l'on appellerait « naturels » et un monde culturel ou spirituel fabriqué. Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme, comme on voudra dire, en ce sens qu'il n'est pas un mot, pas une conduite qui ne doive quelque chose à l'être simplement biologique - et qui en même temps ne se dérobe à la simplicité de la vie animale, ne détourne de leur sens les conduites vitales, par une sorte d'échappement et par un génie de l'équivoque qui pourraient servir à définir l'homme. Merleau-Ponty
homme fera corps Merleau

• Pour Merleau-Ponty, il n'est pas possible de distinguer le naturel du culturel. L'un et l'autre sont étroitement imbriqués. L'homme est un mixte de naturel et de social.
• La nature (le biologique) est présente dans les faits humains réputés d'origine sociale (ex. le langage) et inversement le social est à l'oeuvre dans les faits dits naturels (le cri dans la colère).
• Tout est simultanément conventionnel et naturel chez l'homme. Les comportements humains ne sauraient donc être expliqués par référence au social non plus qu'au naturel, puisqu'ils sont irréductibles à l'un et à l'autre.
• Cette thèse ne remet-elle pas en cause la conception métaphysique classique? L'homme est ancré dans le naturel, mais il le détourne constamment, dans un « échappement » qui est un dépassement et qui fonde sa liberté.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Merleau-Ponty: L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant..." a obtenu la note de :

7.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • teeval17-247237 le 12/01/2015 à 12H20
  • aziiz958-214800 le 07/10/2013 à 07H20
  • rasta26-179768 le 30/09/2012 à 30H21
  • ruisseau22 le 19/04/2012 à 19H18
  • rerere le 12/02/2012 à 12H17
  • Merleau-Ponty: L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant...

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit