LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pascal: Est-ce par le travail que l'homme pre ... Platon: La division du travail est-elle inévi ... >>
Partager

Sujet : Mill: Le travail engendre-t-il l'inégalité entre les hommes ?

travail Mill engendre Mill Dans une société coopérative de production, est-il juste ou non que le talent ou l'habileté donnent droit à une rémunération plus élevée ? Ceux qui répondent négativement à la question font valoir l'argument suivant : celui qui fait ce qu'il peut a le même mérite et ne doit pas, en toute justice, être placé dans une position d'infériorité s'il n'y a pas faute de sa part ; les aptitudes supérieures constituent déjà des avantages plus que suffisants, par l'admiration qu'elles excitent, par l'influence personnelle qu'elles procurent, par les sources intimes de satisfaction qu'elles réservent, sans qu'il faille y ajouter une part supérieure des biens de ce monde ; et la société est tenue, en toute justice, d'accorder une compensation aux moins favorisés, en raison de cette inégalité injustifiée d'avantages plutôt que de l'aggraver encore. À l'inverse, les autres disent : la société reçoit davantage du travailleur dont le rendement est supérieur ; ses services étant plus utiles, la société doit les rémunérer plus largement ; une part plus grande dans le produit du travail collectif est bel et bien son oeuvre ; la lui refuser quand il la réclame, c'est une sorte de brigandage. S'il doit seulement recevoir autant que les autres, on peut seulement exiger de lui, en toute justice, qu'il produise juste autant, et qu'il ne donne qu'une quantité moindre de son temps et de ses efforts, compte tenu de son rendement supérieur. Qui décidera entre ces appels à des principes de justice divergents ? La justice, dans le cas en question, présente deux faces entre lesquelles il est impossible d'établir l'harmonie, et les deux adversaires ont choisi les deux faces opposées ; ce qui préoccupe l'un, c'est de déterminer, en toute justice, ce que l'individu doit recevoir ; ce qui préoccupe l'autre, c'est de déterminer, en toute justice, ce que la société doit donner. Chacun des deux, du point de vue où il est placé, est irréfutable et le choix entre ces points de vue, pour des raisons relevant de la justice, ne peut qu'être absolument arbitraire. C'est l'utilité sociale seule qui permet de décider entre l'un et l'autre.
inégalité entre hommes Mill

Ce texte est un extrait de L’utilitarisme  de John Stuart Mill et plus précisément du chapitre cinq intitulé « Du lien qui unit la justice et l’utilité ». Il a pour thème la rémunération du travail. La problématique porte sur des définitions de la justice, dont les points de vue diffèrent.

L’argumentation se déroule en trois temps. La première étape, qui s’étend jusqu’à « l’aggraver encore », présente la première thèse : l’égalité sociale dans la rémunération permettrait de compenser une inégalité naturelle. La deuxième expose l’antithèse qui, cette fois, se place du point de vue de la société : il est juste que l’individu soit rémunéré en proportion du travail accompli.  Enfin la troisième étape, qui commence par une interrogation « Qui décidera… », ne prend pas parti pour l’une ou l’autre des thèses mais indique la difficulté qu’il y a à trancher entre les deux.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Mill: Le travail engendre-t-il l'inégalité entre les hommes ?" a obtenu la note de :

5.4 / 10

Corrigé consulté par :
  • phoenixw80-244535 le 11/05/2015 à 11H19
  • grossebitedu80-20686 le 29/04/2013 à 29H12
  • brochet le 20/04/2012 à 20H12
  • 1964 le 28/11/2011 à 28H15
  • alarik le 14/11/2011 à 14H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit