NIETZSCHE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< NIETZSCHE >>
Partager

Sujet : NIETZSCHE

NIETZSCHE

 NIETZSCHE  NIETZSCHE Origine de la logique. - D'où la logique est-elle née dans la tête des hommes ? Certainement de l'illogisme dont le domaine a dû être immense à l'origine. Mais d'innombrables êtres, qui concluaient autrement que nous ne le faisons maintenant, dépérirent : il se pourrait que ce fût encore plus vrai qu'on ne pense ! Qui, par exemple, ne savait discerner assez souvent l'« identique », quant à la nourriture ou quant aux animaux dangereux pour lui ; qui par conséquent était trop lent à classer, trop circonspect dans le classement, avait moins de chances de survivre que celui qui tombait immédiatement sur l'identique parmi tous les semblables. Mais la tendance prédominante à considérer le semblable comme l'identique - tendance illogique, car il n'y a rien d'identique en soi - cette tendance a créé le fondement même de la logique. Il fallait de même, pour que pût se développer le concept de substance qui est indispensable à la logique - encore que rien de réel ne lui corresponde au sens le plus rigoureux -, que durant fort longtemps la mutabilité des choses restât inaperçue et ne fût pas appréhendée ; les êtres ne voyant pas suffisamment avaient une avance sur ceux qui percevaient toutes choses « dans un flux ». Toute extrême circonspection à conclure, toute tendance sceptique constituent à elles seules un grand danger pour la vie. Nul être vivant ne se serait conservé, si la tendance contraire à affirmer plutôt qu'à suspendre le jugement, à errer et à imaginer plutôt qu'à attendre, à approuver plutôt qu'à nier, à juger plutôt qu'à être juste, n'avait été stimulée de façon extraordinairement forte. - Le cours des pensées et des conclusions logiques dans notre cerveau actuel répond à un processus et à une lutte d'impulsions qui par elles-mêmes sont toutes fort illogiques et injustes : l'antique mécanisme se déroule à présent en nous de façon si rapide et si dissimulée que nous ne nous apercevons jamais que du résultat de la lutte.NIETZSCHE
   NIETZSCHE

Dans l’ensemble de son œuvre, Nietzsche s’emploie à combattre les opinions, les certitudes établies, et les valeurs imposées. Il reproche à l’homme sa faiblesse de se soumettre à des jugements qui ne lui sont pas propres, son caractère influençable et son obéissance aux valeurs empruntées. L’entreprise philosophique de Nietzsche est une investigation critique, c’est-à-dire une remise en cause des théories établies et un retour sur leur genèse, afin de comprendre comment les hommes sont parvenus à de tels schémas de pensées, de morale et de conscience. Dans ce passage du livre III du Gai Savoir, Nietzsche revient sur la généalogie de la logique, c’est-à-dire le système de construction de la pensée rationnelle utilisé par les hommes dans le raisonnement théorique ou pratique. L’auteur explique d’abord la naissance de la logique comme une réponse à la nécessité de la conservation humaine, puis il pointe l’erreur originaire dans laquelle la logique des hommes s’est égarée, et termine par conclure à la nécessité d’une telle logique erronée pour la survie humaine.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "NIETZSCHE" a obtenu la note de :
aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • chichigo-219532 le 07/11/2013 à 07H21
  • ksiou-218672 le 03/11/2013 à 03H18
  • NIETZSCHE

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit