NIETZSCHE: Amour et musique

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< NIETZSCHE et la richesse NIETZSCHE et le grand colombarium des concept ... >>
Partager

Sujet : NIETZSCHE: Amour et musique

NIETZSCHE: Amour et musique

Amour NIETZSCHE musique NIETZSCHE Il faut apprendre à aimer. - Voici ce qui nous arrive dans le domaine musical : il faut avant tout apprendre à entendre une figure, une mélodie, savoir la discerner par l'ouïe, la distinguer, l'isoler et la délimiter en tant qu'une vie en soi : ensuite il faut de l'effort et de la bonne volonté pour la supporter, en dépit de son étrangeté, user de patience pour son regard et pour son expression, de tendresse pour ce qu'elle a de singulier ;- vient enfin le moment où nous y sommes habitués, où nous l'attendons, où nous sentons qu'elle nous manquerait, si elle faisait défaut ; et désormais elle ne cesse pas d'exercer sur nous sa contrainte et sa fascination jusqu'à ce qu'elle ait fait de nous ses amants humbles et ravis, qui ne conçoivent de meilleure chose au monde et ne désirant plus qu'elle-même, et rien qu'elle-même.- Mais ce n'est pas seulement en musique que ceci nous arrive : c'est justement de la sorte que nous avons appris à aimer tous les objets que nous aimons maintenant. Nous finissons toujours par être récompensés pour notre bonne volonté, notre patience, notre équité, notre tendresse envers l'étrangeté, du fait que l'étrangeté peu à peu se dévoile et vient s'offrir à nous en tant que nouvelle et indicible beauté : - c'est là sa gratitude pour notre hospitalité. Qui s'aime soi-même n'y sera parvenu que par cette voie : il n'en est point d'autre. L'amour aussi doit s'apprendre. Nietzsche, Nietzsche, Le gai savoir, par. 334, trad. P.Klossowski, Folio Essais, Paris, 1982
   NIETZSCHE

- Le texte est très nettement divisé en deux parties, chacune de ces parties étant elle-même rythmée par un tempo spécifique :
 
 1. « Il faut apprendre…et rien qu’elle-même » : l’apprentissage de l’amour de la musique.
 2. « - Mais ce n’est pas seulement…doit s’apprendre » : on passe de l’amour de la musique à l’amour de tous les objets.
 
 - La structure première de ce texte fait apparaître une progression claire et sans difficultés qui nous guide par un élargissement, une généralisation (de la musique à tous les objets), avant le retour en boucle au titre sur la fin. La formule finale « L’amour aussi doit s’apprendre » fait écho à la formule liminaire « Il faut apprendre à aimer ».
 
 d. Le cheminement du raisonnement et de l'argumentation :
 
 - Dans ce texte, Nietzsche nous parle de l’apprentissage de l’amour qui n’est pas précisément (même s’il peut le devenir) l’amour d’une personne pour une autre, mais l’amour d’une personne pour une musique, puis pour tout autre objet d’amour possible, l’amour de soi compris. De la musique à tous les objets, l’amour authentique consiste en un apprentissage de l’altérité qui se dévoile peu à peu et qui finit presque insidieusement par nous devenir indispensable.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "NIETZSCHE: Amour et musique" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • E1000IESUCAET-175517 le 16/06/2012 à 16H17
  • Laurie56737 le 04/02/2010 à 04H17
  • Florent52053 le 01/02/2010 à 01H20
  • Lauralee44260 le 16/01/2010 à 16H14
  • NIETZSCHE: Amour et musique

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit