Nietzsche et le concept de la feuille !

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Nietzsche: Les martyrs de la vérité Nietzsche >>
Partager

Sujet : Nietzsche et le concept de la feuille !

Nietzsche et le concept de la feuille !

concept Nietzsche feuille Nietzsche Pensons encore en particulier à la formation des concepts. Tout mot devient immédiatement concept par le fait qu'il ne doit pas servir justement pour l'expérience originale, unique, absolument individualisée, à laquelle il doit sa naissance, c'est à dire comme souvenir, mais qu'il doit servir en même temps pour des expériences innombrables, plus ou moins analogues, c'est à dire à strictement parler, jamais identiques et ne doit donc servir qu'à des cas différents. Tout concept naît de l'identification du non-identique. Aussi certainement qu'une feuille n'est jamais tout à fait identique à une autre, aussi certainement le concept feuille a été formé grâce à l'abandon délibéré de ces différences individuelles, grâce à l'oubli de ces caractéristiques, et il éveille alors la représentation, comme s'il y avait dans la nature, en dehors des feuilles, quelque chose qui serait "la feuille", une sorte de forme originelle selon laquelle toutes les feuilles seraient tissées, dessinées, cernées, colorées, crêpées, peintes, mais par des mains malhabiles au point qu'aucun exemplaire n'aurait été réussi correctement et sûrement comme la copie fidèle de la forme originelle. Nietzsche
   Nietzsche

HTML clipboard

Conformément à la définition traditionnelle, Nietzsche explique dans cet extrait que le concept ne se rencontre pas dans l’expérience. Toutefois, par opposition à la tradition, Nietzsche ne voit pas dans le concept la synthèse formelle de ce qui est commun à des faits d’expérience.

La thèse de l’extrait peut en effet s’exprimer ainsi : le concept est une identification, une représentation qui trahit et dévalorise une réalité faite d’individualités toujours différentes, toujours singulières.

 

Pour exprimer cette thèse, l’extrait se découpe en deux parties : dans la première, qui va jusqu’à : « …servir qu’à des cas différents »,  Nietzsche parle de l’utilisation des concepts.

Puis jusqu’à la fin du texte, Nietzsche explique comment se forme un concept, et en vient à montrer que, en comparaison du concept, on en arrive à déprécier injustement les différences individuelles.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Nietzsche et le concept de la feuille !" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Carvin -278010 le 01/06/2016 à 01H14
  • ERROR404-273975 le 25/04/2016 à 25H12
  • Amylie-188721 le 02/12/2012 à 02H16
  • cloegratt le 08/02/2012 à 08H16
  • littldanseuz le 16/03/2011 à 16H14
  • Nietzsche et le concept de la feuille !

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit