LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Descartes: l'argument du Dieu trompeur Spinoza: Etat et liberté d'expression >>
Partager

Sujet : Pascal: Amour et beauté

Amour Pascal beauté Pascal « Celui qui aime quelqu'un à cause de sa beauté, l'aime-t-il ? Non car la petite vérole, qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu'il ne l'aimera plus. Et si on m'aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m'aime-t-on, moi ? Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même. Où est donc ce moi, s'il n'est ni dans le corps ni dans l'âme? Et comment aimer le corps ou l'âme, sinon pour ces qualités, qui ne sont point ce qui fait le moi, puisqu'elles sont périssables ? Car aimerait-on la substance de l'âme d'une personne abstraitement, et quelques qualités qui y fussent ? Cela ne se peut, et serait injuste. On n'aime donc jamais personne, mais seulement des qualités. Qu'on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n'aime personne que pour des qualités empruntées. » Pascal, Pensées, B. 323
   Pascal

Dans un texte qui porte sur l'amour et ses objets, Pascal cherche à savoir ce que nous aimons au juste lorsque que nous disons aimer quelqu'un. De deux choses l'une en effet : ou bien les qualités qui nous plaisent chez la personne qu'on aime font qu'on l'aime elle en elle-même et rien d'autre ou bien ce n'est pas elle, en elle-même, qu'on aime, mais plutôt seulement les qualités qu'on trouve en elle, qu'on pourrait trouver chez d'autres et qui pourraient disparaître chez celle qu'on aime.
 
 Sa thèse, contraire à tous les discours que l'amour d'ordinaire inspire, est qu'on n'aime jamais la personne qu'on dit aimer, mais les caractéristiques qu'elle possède et qu'elle peut perdre sans cesser d'être la même personne précisément parce qu'elle ne se réduit pas à ses caractéristiques.
 
 Mais pourquoi aimons-nous ceux que nous aimons ? Est-ce bien eux, en eux-mêmes, que nous aimons ? Et, si ce n'est pas eux, qu'en est-il de ceux qui se font aimer pour ce qu'ils ne sont pas ?
 
 Ce texte, fait de questions et des réponses que Pascal leur apporte, débute par une interrogation sur les rapports entre la beauté et l'amour : " Celui qui aime quelqu'un à cause de sa beauté, l'aime-t-il ? " Cette question est étrange parce qu'il semble que quelle que soient les raisons pour lesquelles on aime quelqu'un, c'est bien ce quelqu'un qu'on aime et pas quelqu'un d'autre. Par conséquent, si on aime une personne parce qu'elle est belle, c'est bien elle qu'on aime et qu'on aime vraiment.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Pascal: Amour et beauté" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit