LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Blaise PASCAL: Deux sortes de grandeurs Blaise PASCAL: le pari >>
Partager

Sujet : Blaise PASCAL: Notre condition faible et mortelle, et si misérable

PASCAL Blaise Notre Blaise Quand je m'y suis mis quelquefois, à considérer les diverses agitations des hommes, et les périls et les peines où ils s'exposent, dans la cour, dans la guerre, d'où naissent tant de querelles, de passions, d'entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre. Un homme qui a assez de bien pour vivre, s'il savait demeurer chez soi avec plaisir, n'en sortirait pas pour aller sur la mer ou au siège d'une place. On n'achètera une charge * à l'armée si cher, que parce qu'on trouverait insupportable de ne bouger de la ville; et on ne recherche les conversations et les divertissements des jeux que parce qu'on ne peut demeurer chez soi avec plaisir. Mais quand j'ai pensé de plus près, et qu'après avoir trouvé la cause de tous nos malheurs, j'ai voulu découvrir la raison, j'ai trouvé qu'il y en a une bien effective, qui consiste dans le malheur naturel de notre condition faible et mortelle, et si misérable, que rien ne peut nous consoler, lorsque nous y pensons de près. Blaise PASCAL
condition faible mortelle Blaise

Ce texte, extrait des Pensées, se rapporte au thème, central chez Pascal, du divertissement, conçu comme ce qui nous détourne de la vue de la condition humaine et de son néant. Le problème est de savoir comment l'homme est en mesure d'échapper au spectacle de sa misère métaphysique et morale.
 Quelle est l'idée directrice du texte ? C'est par la fuite, en nous détournant de nous-mêmes, que nous sommes en mesure d'échapper à la vision de notre véritable condition : le divertissement est notre lot car l'homme ne supporte pas de demeurer seul face à lui-même.
 On saisit l' enjeu du texte : il nous fait gagner une vision très « dure » de la condition humaine; les hommes cherchent plutôt à oublier leur misère existentielle qu'à se mettre à la recherche du vrai bonheur. C'est par le divertissement qu'ils s'étourdissent: l'activité humaine représente un véritable étourdissement. L'enjeu nous dirige vers l'intérêt philosophique d'un texte admirable de perspicacité.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Blaise PASCAL: Notre condition faible et mortelle, et si misérable" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • Dilor972-214554 le 02/01/2014 à 02H22
  • Soraya-177615 le 21/08/2012 à 21H17
  • pipilipilou le 20/12/2011 à 20H08
  • Ade26 le 26/01/2011 à 26H16
  • Nicolas49610 le 13/12/2009 à 13H19
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit