LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>
Partager

Sujet : PASCAL: L'homme est grand car il se sait misérable.

homme PASCAL grand PASCAL La grandeur de l'homme est grande en ce qu'il se connaît misérable. Un arbre ne se connaît pas misérable. C'est donc être misérable que de se connaître misérable ; mais c'est être grand que de connaître qu'on est misérable. Penser fait la grandeur de l'homme. Je puis bien concevoir un homme sans mains, pieds, tête (car ce n'est que l'expérience qui nous apprend que la tête est plus nécessaire que les pieds). Mais je ne puis concevoir un homme sans pensée : ce serait une pierre ou une brute. [...] L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature ; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser : une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt, et l'avantage de l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien. Toute notre dignité consiste donc en la pensée. C'est de là qu'il nous faut relever et non de l'espace et de la durée, que nous ne saurions remplir. Travaillons donc à bien penser : voilà le principe de la morale. Blaise PASCAL
sait misérable.  PASCAL

Dans ce célèbre texte, Pascal tend à démontrer le supériorité de lhomme sur tous les éléments de la nature. En effet, on serait tenter de voir lhomme comme un être faible et donc inférieur à tout autre élément. La condition mortelle de lhomme, sa fragilité, en comparaison aux montagnes ou aux grands mammifères ne le posent elles pas en dessous de tout? Prendre conscience de sa propre misère ne manque pas d'une certaine grandeur, voilà la thèse de l’auteur. L’homme est certes faibles et soumis plus qu’un autre au temps et à l’espace mais il est le seul à en être conscient. La nature est certes plus résistante mais elle n’en a pas conscience, elle vit dans l’immédiateté, elle ne pense pas. Ce n’est donc pas la matérialité de l’objet qui fait sa valeur mais plutôt sa spiritualité. Être conscient c’est être grand, l’homme est donc un roseau pensant, un être supérieure dans une enveloppe insignifiante? Pour Pascal, la pensée est le concept absolu de la définition de l’humanité, je suis homme non pas parce que je correspond physiquement à certains critères mais parce que je possède une activité intellectuelle intérieure.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "PASCAL: L'homme est grand car il se sait misérable." a obtenu la note de :
aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • agathengb-265167 le 24/02/2016 à 24H00
  • Vridka-265253 le 23/02/2016 à 23H20
  • Tete33170-266892 le 23/11/2015 à 23H17
  • Debo97490-262702 le 29/09/2015 à 29H18
  • Thomas89100-218760 le 03/11/2013 à 03H20
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit