Blaise PASCAL: Le Roseau pensant

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Blaise PASCAL: L'homme [... ] n'est produit q ... Blaise PASCAL: La question du moi et de l'ide ... >>
Partager

Sujet : Blaise PASCAL: Le Roseau pensant

Blaise PASCAL: Le Roseau pensant

PASCAL Blaise Roseau Blaise L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser : une vapeur, une goutte d eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, puisqu'il sait qu'il meurt, et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien. Toute notre dignité consiste donc en la pensée. C'est de là qu'il faut nous relever et non de l'espace et de la durée, que nous ne saurions remplir. Travaillons donc à bien penser : voilà le principe de la morale. Ce n'est point de l'espace que je dois chercher ma dignité, mais c'est du règlement de ma pensée. Je n'aurai pas davantage en possédant des terres : par l'espace, l'univers me comprend et m'engloutit comme un point; par la pensée, je le comprends. Blaise PASCAL
pensant   Blaise

Dans les fragments 200 et 113 des Pensées, Pascal s’interroge : qu’est-ce que l’homme ? Pour répondre à ce problème, il cherche à établir une définition qui se fonde sur le rapport de l’homme avec le type d’être qui lui est spécifique. Or il existe deux types d’être que sont l’étendue, c’est à dire l’espace et la pensée. Par son corps l’homme appartient à l’étendue, mais sa conscience le relie à la pensée. Le problème de ces fragments est donc : faut-il définir l’homme par son rapport à l’étendue ou à la pensée ? Dans une première partie, de la ligne 1 à la ligne 6, nous étudierons la célèbre métaphore du roseau pensant qui met en scène cette ambiguïté constitutive à l’homme en nous interrogeant sur son ordre spécifique. Puis, dans une deuxième partie qui va de la ligne 6 à la fin de notre texte, nous examinerons la réponse de Pascal : toute notre dignité consiste en la pensée.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Blaise PASCAL: Le Roseau pensant" a obtenu la note de :

5.2 / 10

Corrigé consulté par :
  • yilmae-264216 le 23/10/2015 à 23H14
  • rocandre-225393 le 26/10/2014 à 26H14
  • lapinou le 16/11/2012 à 16H16
  • Justinecristal le 17/05/2012 à 17H11
  • gerberteuro le 14/01/2012 à 14H12
  • Blaise PASCAL: Le Roseau pensant

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit