Blaise PASCAL: Temps et bonheur

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Blaise PASCAL: Le divertissement Blaise PASCAL: Deux sortes de grandeurs >>
Partager

Sujet : Blaise PASCAL: Temps et bonheur

Blaise PASCAL: Temps et bonheur

PASCAL Blaise Temps Blaise Nous ne nous tenons jamais au moment présent. Nous rappelons le passé; nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours, ou nous rappelons le passé pour l'arrêter comme trop prompt, si imprudents que nous errons dans des temps qui ne sont point nôtres, et ne pensons point au seul qui nous appartient, et si vains que nous songeons à ceux qui ne sont rien, et échappons sans réflexion le seul qui subsiste. C'est que le présent d'ordinaire nous blesse. Nous le cachons à notre vue parce qu'il nous afflige, et s'il nous est agréable nous regrettons de le voir échapper. Nous tâchons de le soutenir par l'avenir, et pensons à disposer les choses qui ne sont pas en notre puissance pour un temps où nous n'avons aucune assurance d'arriver. Que chacun examine ses pensées. Il les trouvera toutes occupées au passé ou à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent, et si nous y pensons, ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir. Le passé et le présent sont nos moyens; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre, et nous disposant toujours à être heureux il est inévitable que nous ne le soyons jamais. Blaise PASCAL
bonheur   Blaise

HTML clipboardTout homme est en quête du bonheur. Par son action dans le monde, chacun tente de construire son bonheur, d’accéder à une certaine plénitude. Cependant, c’est toujours dans l’avenir que la conscience humaine projette d’être heureuse. Nous construisons maintenant ce qui nous rendra heureux demain. Mais n’est-ce pas là une visée illusoire qui nous détourne de la réalité de notre condition et nous empêche d’accéder au bonheur réel ? Pour être heureux, ne faut-il pas au contraire savoir jouir du présent ? C’est donc le problème du rapport de l’homme au temps dans sa quête du bonheur que nous allons examiner.
 Pascal, dans ce texte extrait des Pensées, affirme en effet que l’homme a tendance à ne vivre qu’en vue du futur ou encore tourné vers le passé, s’empêchant par là même de jouir du présent et, donc, d’accéder au bonheur.
 Dans une première partie, il part du constat suivant : nous ne vivons jamais le présent pour lui-même, notre conscience toute entière est tournée soit vers le passé, soit vers l’avenir. Pascal explique ce phénomène dans une seconde partie : le présent nous met face à notre condition et nous préférons souvent nous voiler la face plutôt que de pendre conscience de ce que nous sommes réellement. Mais cette attitude n’est cependant pas la meilleure, puisque, et c’est ce que nous montre le dernier paragraphe, elle nous condamne à errer dans nos désirs sans jamais pouvoir trouver le bonheur.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Blaise PASCAL: Temps et bonheur" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • isava-207095 le 30/04/2013 à 30H17
  • marjorie7 le 13/02/2011 à 13H19
  • Margaux55890 le 30/01/2010 à 30H15
  • Alice48167 le 24/01/2010 à 24H13
  • Agathe38576 le 05/10/2009 à 05H14
  • Blaise PASCAL: Temps et bonheur

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit