LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Blaise PASCAL: Raison & passions Blaise PASCAL: Divertissement et bonheur >>
Partager

Sujet : Blaise PASCAL: De l'identité du moi ?

PASCAL Blaise identité Blaise Qu'est-ce que le moi ? Un homme qui se met à la fenêtre pour voir les passants, si je passe par là, puis je dire qu'il s'est mis là pour me voir ? Non ; car il ne pense pas à moi en particulier ; mais celui qui aime quelqu'un à cause de sa beauté, l'aime-t-il ? Non : car la petite vérole qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu'il ne l'aimera plus. Et si on m'aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m'aime-t-on ? moi? Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même. Où est donc ce moi, s'il n'est ni dans le corps ni dans l'âme ? et comment aimer le corps ou l'âme, sinon pour ces qualités qui ne sont point ce qui fait le moi, puisqu'elles sont périssables ? Car aimerait-on la substance de l'âme d'une personne, abstraitement, et quelques qualités qui y fussent ? Cela ne se peut, et serait injuste. On n'aime donc jamais personne, mais seulement des qualités. Qu'on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n'aime personne que pour des qualités empruntées. Blaise PASCAL
   Blaise

Le texte ne dissocie pas le problème de la relation interpersonnelle d'une approche de la condition humaine. Ceux qui prétendent définir le moi ou la personne d'autrui comme points de repère « absolus » tombent sous le coup d'une relativisation ontologique de toute réalité humaine. Ce qui est constitutif de l'être est éphémère, vulnérable, apparent. D'où la vanité d'une affectivité qui s'attache au relatif, au transitoire, en s'illusionnant sur son objet. Un texte très typé de l'oeuvre pascalienne, tiré des Pensées, et qu'on pourra rapprocher d'autres passages caractéristiques (comme celui où Pascal tourne l'amour en dérision : « Ce je ne sais quoi, si peu de chose qu'on ne peut le reconnaître, remue toute la Terre... », Pensées 162, 163).

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Blaise PASCAL: De l'identité du moi ?" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • antoine22300 le 03/10/2010 à 03H10
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit