Blaise PASCAL

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MACHIAVEL Blaise PASCAL >>
Partager

Sujet : Blaise PASCAL

Blaise PASCAL

PASCAL Blaise  Blaise C'est une étrange et longue guerre que celle où la violence essaie d'opprimer la vérité. Tous les efforts de la violence ne peuvent affaiblir la vérité, et ne servent qu'à la relever davantage. Toutes les lumières de la vérité ne peuvent rien pour arrêter la violence, et ne font que l'irriter encore plus. Quand la force combat la force, la plus puissante détruit la moindre ; quand l'on oppose les discours aux discours, ceux qui sont véritables et convaincants confondent et dissipent ceux qui n'ont que la vanité et le mensonge ; mais la violence et la vérité ne peuvent rien l'une sur l'autre. Qu'on ne prétende pas de là néanmoins que les choses soient égales : car il y a cette extrême différence, que la violence n'a qu'un cours borné par l'ordre de Dieu, qui en conduit les effets à la gloire de la vérité qu'elle attaque : au lieu que la vérité subsiste éternellement, et triomphe enfin de ses ennemis ; parce qu'elle est éternelle et puissante comme Dieu même. Blaise PASCAL
   Blaise
  • PASCAL (Biaise) : 1623-1662

Savant et philosophe français. Né à Clermont-Ferrand, il écrivit à 16 ans un traité sur les sections coniques et à 19 ans il inventa une « machine arithmétique ». Il étudia également la pesanteur de l'air et les calculs de probabilité. En 1646, il fut profondément marqué par les écrits de Jansénius et de Saint-Cyran, et en 1654, après une expérience mystique (nuit de la conversion), il se tourna vers la religion et se retira à Port-Royal, où sa sœur Jacqueline était religieuse. Il défendit les Jansénistes contre les Jésuites et entreprit un grand ouvrage d'apologétique dont les fragments ont été publiés après sa mort sous le titre de Pensées. Pour Pascal la raison est incapable de répondre au désir de vérité absolue de l'homme, à sa détresse et à sa solitude face au monde et à la mort. Seule la foi peut lui venir en aide. Et la foi se fonde dans le sentiment, dans le « cœur », qui est la force agissante de l'homme, le lieu intime de ses intuitions et de ses décisions.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Blaise PASCAL" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • roro le 12/01/2011 à 12H17
  • Kissoune60522 le 23/11/2010 à 23H10
  • clemence40174 le 14/10/2009 à 14H15
  • Steephanie33835 le 21/05/2009 à 21H10
  • Moi20577 le 24/02/2009 à 24H16
  • Blaise PASCAL

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit