LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Spinoza: Le désir comme conatus, source de cr ... Nietzsce et Freud: l'illusion vitale >>
Partager

Sujet : Platon: L'allégorie de la caverne

   Platon

Il était une fois une caverne. Au fond de celle-ci s'y tenaient des hommes depuis toujours enchaînés. Ne pouvant tourner la tête, ils ne voyaient donc que la paroi qui était en face d'eux. Derrière eux, se trouvaient des marches conduisant à l'entrée de la caverne, avec des flambeaux pour les éclairer. Des hommes libres, parlant, portant des objets, allaient et venaient. Les prisonniers les entendaient bien, mais ne voyaient d'eux que la projection de leurs ombres. Un jour, un prisonnier fut libéré. Parvenu à l'entrée de la caverne, il fut tout d'abord ébloui par le grand jour. Une fois habitué à la lumière, il s'aperçut que les objets qu'il voyait, éclairés par le soleil, laissaient une ombre sur le sol. Il comprit que ce qui était pour lui la réalité, alors qu'il était au fond de la caverne, n'était qu'apparence. Sans le soleil (l'Idée qui éclaire), on ne verrait pas les choses, ni l'ombre des choses. Autrement dit, ce qu'il tenait pour vrai (les ombres) n'était qu'apparence.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Platon: L'allégorie de la caverne" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • selvero1611 le 06/07/2011 à 06H21
  • Ankaplow le 21/06/2011 à 21H15
  • Yohann70254 le 06/07/2010 à 06H20
  • Cleement10742 le 17/04/2010 à 17H11
  • Camille45664 le 15/11/2009 à 15H14
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit