LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hobbes et le droit naturel >>
Partager

Sujet : PLATON: Autorité et finalité.

Autorité PLATON finalité. PLATON La rectitude dans l'exercice du pouvoir ne doit être cherchée que dans un personne, ou deux, ou quelques-unes à l'extrême limite, si cette rectitude doit jamais se rencontrer. (...) Or, ceux qui précisément la possèdent, qu'ils exercent leur pouvoir avec ou contre le consentement des gouvernés, qu'ils se conforment ou non à des lois écrites, qu'ils soient riches ou pauvres, il faut, selon notre principe, les considérer comme des gouvernants, quelle que soit la forme de leur pouvoir, pourvu qu'il se règle sur un art. Il en va de même des médecins: nous ne les considérons pas comme moins qualifiés, qu'ils nous soignent avec notre 1 consentement ou sans lui, par incision ou brûlure, ou par l'application de quelque autre traitement douloureux. Ils ne sont pas moins médecins, qu'ils observent ou non des règles écrites, qu'ils soient riches ou pauvres; dans tous les cas, nous ne les en appelons pas moins médecins, tant que leur surveillance est fondée sur l'art, tant qu'ils nous purgent, ou nous font maigrir par quelque autre procédé, ou même nous font prendre de l'embonpoint, avec pour seule fin le bien de notre corps. Nous leur conservons ce titre, enfin, tant qu'ils améliorent l'état de notre corps, et que, chacun pour leur compte, ils sauvegardent par leurs soins leurs patients. Voilà de quelle manière, à mon avis, et pas autrement, nous devrons décider que c'est là la seule définition correcte de l'autorité médicale, et de toute autre autorité. PLATON
   PLATON

•Le problème est moins celui de la nature du pouvoir que celui de son origine (il est lié à l'exercice d'un art) et de sa finalité.


• Comparaison implicite entre corps individuel et corps social ou politique. D'où celle entre le pouvoir du médecin et celui du gouvernant.


• Malgré la thèse non-démocratique (les premières lignes), on soulignera que le pouvoir est exercé aui profit de ceux qui le «subissent».

finalité.   Autorité

HTML clipboardCe texte de Platon pose la question de l'autorité politique : à quelle condition celle-ci est-elle juste? Platon développe sa réponse à travers une comparaison entre le gouvernant et le médecin. L'autorité dont dispose chacun d'eux tient à ses compétences et non à l'approbation dont il est l'objet ou à la conformité de ses actes avec un code écrit. Il nous appartient donc de réfléchir sur la nature et la place de cet « art » politique que Platon met au centre de sa réflexion : en quoi consiste-t-il? Est-il légitime d'élever de la sorte la clairvoyance d'un seul au-dessus des lois et de l'avis du grand nombre?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "PLATON: Autorité et finalité." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • BENFRIRY le 31/10/2016 à 31H16
  • lisacgs-262918 le 30/10/2015 à 30H14
  • clemdu32-245914 le 01/11/2014 à 01H15
  • Aaronswagg-242452 le 23/09/2014 à 23H15
  • Overdrive-185053 le 11/11/2012 à 11H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit