LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Platon vs Calliclès: Qu'est-ce qu'une vie bon ... Platon: la science est-elle la sensation ? >>
Partager

Sujet : Platon: Étant fils de Poros et de Penia, l'Amour en a reçu...

Étant Platon fils Platon Étant fils de Poros et de Pénia, l'Amour en a reçu certains caractères en partage. D'abord, il est toujours pauvre, et, loin d'être délicat et beau comme on se l'imagine généralement, il est dur, sec, sans souliers, sans domicile, sans avoir jamais d'autre lit que la terre, sans couverture, il dort en plein air, près des portes et dans les rues ; il tient de sa mère, et l'indigence est son éternelle compagne. D'un autre côté, suivant le naturel de son père, il est toujours à la piste de ce qui est beau et bon ; il est brave, résolu, ardent, excellent chasseur, artisan de ruses toujours nouvelles, amateur de science, plein de ressources, passant sa vie à philosopher, habile sorcier, magicien et sophiste. Il n'est par nature ni immortel ni mortel ; mais, dans la même journée, tantôt il est florissant et plein de vie, tant qu'il est dans l'abondance ; tantôt il meurt, puis renaît, grâce au naturel qu'il tient de son père. Ce qu'il acquiert lui échappe sans cesse, de sorte qu'il n'est jamais ni dans l'indigence ni dans l'opulence. Platon
Poros Penia Amour Platon

• Quelle est l'idée générale du texte ? L'Amour est fait de contrastes solidaires : il est contradictoire et instable, car il est le produit et le fruit de Pauvreté et d'Expédient. Il y a donc, dans l'Amour, une dualité fondamentale de nature.
 
 • Le problème posé par ces lignes est celui de savoir si le désir amoureux est bien, comme le suggère le texte, défini par le manque, la vacuité, le besoin de quelque chose qu'il ne possèderait pas. Et, en effet, Platon nous dit ici que l'Amour, toujours pauvre, est en quête de quelque chose. Cela signifie que le désir amoureux est cerné «en creux», et non point par sa positivité. Peut-on définir ainsi l'amour par le manque ? Tel est bien le problème qui se pose à nous.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Platon: Étant fils de Poros et de Penia, l'Amour en a reçu..." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pepette-263773 le 14/10/2015 à 14H14
  • brice512-255176 le 13/06/2015 à 13H11
  • val6161-177532 le 18/09/2014 à 18H12
  • viicou54-241479 le 04/07/2014 à 04H19
  • elodie.c-231160 le 16/02/2014 à 16H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit